2 min de lecture Féminisme

L'Américaine qui a inspiré l'image de "Rosie la riveteuse", est morte

Inventée dans les années dans les années 1940 aux États-Unis, l'image de "Rosie la riveteuse" clamant "We can do it !" était devenue une icône du féminisme et de la lutte pour les droits des femmes.

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson
>
Le Son de l'Image du 26 janvier 2018 Crédit Image : Handout / US National Archives / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson et La rédaction numérique de RTL

Naomi Parker Fraley, l'Américaine qui a inspiré "Rosie la riveteuse" est morte lundi 22 janvier à l'âge de 96 ans. Tout le monde connait cette image, et son slogan "We can do it", en français : "Nous pouvons le faire". Sur l'affiche, une jeune femme brune pose fièrement sur fond jaune.

Elle porte un bleu de travail et un foulard rouge à poids blanc noué sur tête pour sa sécurité. De profil, elle nous regarde, déterminée... La manche de son uniforme d'ouvrière retroussée, muscle du bras tendu, elle serre le poing. À la fin de l'année 1941, les États-Unis sont frappés par l'attaque de Pearl Harbor et entrent dans la Seconde Guerre mondiale. Les femmes remplacent en masse les hommes dans les usines ! Elles sont surnommées Rosie la riveteuse.

En février 1943, l'artiste J. Howard Miller crée alors cette fameuse affiche "We can do it !" pour lutter contre l’absentéisme et les grèves dans l'entreprise d'énergie Westinghouse Electric Corporation. "L'objectif de Roosevelt était de permettre aux États-Unis de remporter la guerre avant tout, de par leur puissance économique. Et les femmes, du coup, se sont vues ouvrir des emplois d'où Rosie la riveteuse. Elles sont 12% dans les chantiers navals, elles sont 40% dans les usines", rappelle Pierre Mélandri au micro de RTL, historien des États-Unis.

À lire aussi
La charge émotionnelle s'active aussi bien au travail qu'au sein du couple société
Qu'est-ce que la "Charge émotionnelle" ?

L'identité de la jeune femme découverte en 2015 seulement

Après des années d'oubli, Rosie la riveteuse est finalement remise au goût du jour par les féministes à partir des années 1980, jusqu'à entrer dans l'imaginaire populaire. À cette époque, personne ne sait vraiment qui est la jeune femme sur l'affiche. Il faudra attendre 2015 pour qu'un professeur, James J. Kimble découvre sa véritable identité, Naomi Parker Fraley. En 1942, âgée de 20 ans, elle travaille avec sa sœur sur la base navale américaine d'Alameda en Californie quand elle est photographiée, penchée sur sa machine...

Le créateur de l'affiche se serait inspiré de cette photo. En 2016, Naomi Parker Fraley avait accepté de poser avec sa sœur sur fond jaune, vêtue à nouveau d'un bleu de travail et d'un bandana. Dans une interview, elle expliquait simplement : "Les femmes de ce pays ont besoin d'icônes de nos jours. Si elles pensent que j'en suis une, cela me rend heureuse."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Droits des femmes Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791999996
L'Américaine qui a inspiré l'image de "Rosie la riveteuse", est morte
L'Américaine qui a inspiré l'image de "Rosie la riveteuse", est morte
Inventée dans les années dans les années 1940 aux États-Unis, l'image de "Rosie la riveteuse" clamant "We can do it !" était devenue une icône du féminisme et de la lutte pour les droits des femmes.
https://www.rtl.fr/girls/societe/l-americaine-qui-a-inspire-l-image-de-rosie-la-riveteuse-est-morte-7791999996
2018-01-26 20:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QTJxh1h0pjJS4b1mMs9HGA/330v220-2/online/image/2018/0124/7791964745_rosie-the-riveter-symbole-des-luttes-feministes.jpg