7 min de lecture Sport

Krav-maga : 7 raisons de pratiquer cette technique d'auto-défense

TÉMOIGNAGES - Vous cherchez une activité sportive à pratiquer pour la rentrée ? Des femmes racontent à "RTL Girls" leur expérience avec le krav-maga, une technique d'auto-défense qui a fait ses preuves.

De plus en plus de femmes pratiquent le Krav-Maga
De plus en plus de femmes pratiquent le Krav-Maga Crédit : iStock / Getty Images Plus
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

L'envie de se défouler, d'apprendre à se défendre, de recevoir ou donner des coups, d'avoir plus confiance en soi dans l'espace public... Elles sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers cette méthode d'auto-défense, inventée en Israël et pratiquée par les plus grands services de police et forces militaires dans le monde : le krav-maga.

En 2015-2016, les femmes représentaient 11% des licenciés, passant à 28% en 2017-2018, note Anne-Gaëlle Barthe-Douieb, responsable administrative de la Fédération européenne de krav-maga. Qu'elles le pratiquent en cours mixtes ou réservés aux femmes, le krav-maga semble répondre à l'angoisse que peuvent ressentir certaines dans l'espace public.

À l'approche du retour dans les salles de sport après une pause estivale bien méritée, et si vous songiez à, vous aussi, vous lancer dans cette discipline peu ordinaire ? Des adeptes du krav-maga témoignent de leur expérience et donnent plusieurs raisons de tenter l'expérience. 

À lire aussi
Le skate, une discipline où les femmes prennent le pouvoir féminisme
Comment le skate est devenu un moyen d'émancipation pour les femmes

1. Pour combattre l'angoisse de l'espace public

"Sans aller jusqu'à l'agression, les femmes sont, depuis très longtemps, sujettes au harcèlement de rue, c'est pourquoi je pense qu'il est important que chacune d'entre elles puisse connaître les bases du krav-maga pour pallier à ces situations délicates", explique Alexandrine Barthomeuf, du blog Artlex et co-auteure avec Steve Schmitt, directeur technique de la Fédération européenne de krav-maga (FEKM), d'un livre intitulé Le Krav-maga au féminin, le guide pour apprendre à se défendre ! (1).

"Le Krav-Maga au féminin" est disponible depuis le 22 août dernier aux éditions Larousse
"Le Krav-Maga au féminin" est disponible depuis le 22 août dernier aux éditions Larousse Crédit : Larousse

"Habitant à Paris et me sentant parfois en insécurité dans la rue ou les transports, je voulais apprendre à me défendre un minimum, si besoin", illustre Clémentine, 33 ans. Clémence, 34 ans, a décidé quant à elle de s'inscrire à un cours après une rencontre malheureuse dans le métro. "C'était en journée, il y avait du monde, il ne m'a pas agressée, mais je me suis sentie très mal à l'aise voire effrayée. Si jamais il me colle une claque ? Ou s'il sort un couteau de sa poche ? Je n'ai aucune idée de la façon de réagir pour me défendre !" 

D'autres femmes au contraire, voient plutôt le krav-maga comme un bon moyen de "se dépenser", "se défouler" et de "relâcher la pression" après une longue journée de travail. L'apprentissage de techniques d'attaque et de défense sont alors un plus. "Cela peut toujours servir dans le monde actuel", souligne Anaïs, 31 ans, mordue de ce sport depuis deux ans et demi.

Anaïs, 31 ans, mordue de krav-maga depuis deux ans et demi
Anaïs, 31 ans, mordue de krav-maga depuis deux ans et demi Crédit : Carine Puyo (http://carinepuyo.net)

2. Pour découvrir une pratique qui, paradoxalement, ne prône pas la violence

Jade confie de son côté qu'elle apprécie travailler à la fois le physique et son mental. Contrairement à ce que pensaient beaucoup de ses proches, la violence n'est pas glorifiée dans ce type de cours. "Tout se déroule dans le respect de chacun, aucune violence n'est tolérée. On apprend à se défendre pas à attaquer. C'est important de bien faire la différence !", souligne la graphiste de 28 ans qui pratique depuis bientôt un an. 

"Certains courants minoritaires ou profs de krav-maga mal formés insistent sur l’agressivité, la crispation et ont une pédagogie très sommaire risquant de rebuter, ou pire, certaines femmes", prévient Steve Schmitt, de la Fédération Européenne de krav-maga.

Le respect du partenaire est l'une des valeurs essentielles du krav-maga
Le respect du partenaire est l'une des valeurs essentielles du krav-maga Crédit : Anaïs Lemaire

Marie, 39 ans, raconte par exemple à RTL Girls avoir arrêté le krav-maga après avoir essuyé les propos d'un professeur, la qualifiant de "folle furieuse" et érigeant alors son agressivité en figure d'exemple au reste du groupe. "Je me suis dit que ce n'était pas moi et que le krav-maga réveillait chez moi des côtés très agressifs qui ne me ressemblaient pas". 

Pour éviter les mauvaises surprises, on vous conseille de passer par le site de la FEKM qui recense de nombreux cours à travers la France, de ne pas hésiter à suivre un cours d'essai avant de vous lancer et d'échanger avec des anciens ou anciennes élèves. 

3. Pour gagner en confiance en soi

De toutes les femmes qui ont accepté de témoigner pour RTL Girls, Marie est la seule à avoir arrêter le krav-maga à la suite d'une expérience négative. Mis à part le risque de bleus sur le corps, nos témoins s'enthousiasment autour de cette méthode d'auto-défense, en particulier parce qu'elle augmente la confiance en soi. 

"Je suis plus combative, ce qui n'était pas du tout mon cas avant. Et le fait d'avoir déjà pris et donné des coups permet, je pense, de diminuer la peur en situation : on n'a plus peur de ce qu'on ne connaît pas", illustre Amélie (ce prénom a été modifié).

Je suis moins stressée par les situations de confrontation potentielle

Sandrine, consultante en communication de 44 ans
Partager la citation

Sandrine, consultante en communication de 44 ans, affirme se sentir plus à sa place dans l'espace public. "Je suis moins stressée par les situations de confrontation potentielle comme répondre à un homme qui agresse verbalement", détaille-t-elle tandis que Cassandra a découvert, grâce au krav-maga "la partie forte" de sa personnalité.

"Je me suis aussi rendue compte que j'étais physiquement et mentalement capable d'encaisser énormément de choses", affirme cette secrétaire de 21 ans. Steve Schmitt a lui-même constaté ce changement positif chez ses élèves.

"Attention, je n'affirme pas que le krav-maga va transformer chaque femme en Wonder Woman", prévient-il. "Au contraire, c’est en prenant conscience de ses limites de ses désavantages et du danger, de la violence d’une agression que l’on peut le mieux s’en prémunir". 

4. Chasser, sans vous en rendre compte, les situations de conflits

"Notre prof nous parle beaucoup des attitudes à adopter, de la confiance en soi", raconte Clémence. "Si je rase les murs, toute voûtée en regardant mes pieds, je dégage une vulnérabilité qu'un agresseur potentiel va percevoir comme un feu vert. Si je marche au milieu du trottoir, les épaules bien dégagées en arrière, ce sont les autres qui vont s'écarter", illustre cette adepte du krav-maga depuis 4 ans.

"Si une femme apprend à connaître ses limites et ses capacités face à la violence elle peut marcher plus sereine", estime Steve Schmitt. "Elle sait ce qu’elle peut faire et ce qu’elle ne doit pas faire. La devise du fondateur c’était : pour que chacun marche en paix", rappelle le spécialiste. 

Attention, le Krav-Maga ne vous transformera pas en Wonder Woman
Attention, le Krav-Maga ne vous transformera pas en Wonder Woman Crédit : 2016 Warner Bros. Entertainment Inc. and Ratpac-Dune Entertainment LLC / Clay Enos/ TM & (c) DC Comics

5. Pour apprendre à gérer (sans violence) une agression dans l'espace public

En vérité, tout le monde vous le dira, "l’idéal est de ne jamais avoir besoin du krav-maga", explique Steve Schmitt. Les élèves apprennent des mouvements et les répètent de nombreuses fois pour pouvoir agir en cas de véritable agression. Mais le krav-maga leur enseigne aussi comment ne pas avoir à faire usage des techniques apprises en cours. 

"Réagir à une agression est quelque chose qu’on veut à tout prix éviter. Car on ne sait jamais où cela nous conduira", poursuit le directeur technique de la FEKM. Observer notre environnement, éviter les endroits à risques, ne pas attirer l’attention lorsque la situation parait dangereuse, s’éloigner du danger sont les premières règles du krav-maga".

6. Pour prendre conscience que vous pouvez défendre

Si on ne peut jamais vraiment savoir comment l'on va réagir en cas d'agression, la méthode du krav-maga permet de miser sur ses réflexes plutôt que sur sa réflexion.

"C'est très complet, ce qui fait qu'on apprend assez vite à se défendre dans tout un tas de situations comme avec un pote un peu lourd et bourré, une menace avec différentes armes, tentative de viol, etc.", explique Clémentine, 33 ans. "C'est efficace et il n'y a pas de règle de bienséance quand on se défend donc on vise aussi les yeux, les parties génitales, on apprend à élargir son champ d'action en cas d'agression."

Il faut sortir de l’image de la femme faible qui a besoin d’être défendue

Anaïs, Medical Manager de 31 ans
Partager la citation

"J'étais bien contente de maîtriser une clef de bras hyper efficace et d'avoir un bon coup de coude contre un grand mec à moitié ivre", raconte de son côté Lola (ce prénom a été modifié), qui a utilisé dans la vraie vie les techniques apprises en salle d'entraînement.

"Une élève m’a récemment raconté comment elle s’est défendu contre un homme en lui donnant une vraie correction", confie Steve Schmitt pour qui "les femmes doivent prendre conscience qu’elles ont la capacité de se défendre même si elles sont désavantagées physiquement".

Anaïs confirme : "Je pense qu’il faut sortir de l’image de la femme faible qui a besoin d’être défendue. Une femme est tout à fait capable de se défendre, et le krav-maga apporte des outils, des techniques, absolument accessibles aux femmes".

7. Pour pratiquer une activité accessible à tous et à toutes

Et bonne nouvelle ! Le krav-maga est en effet une activité que l'on peut pratiquer même si l'on n'a pas fait de sport depuis dix ans ou que l'on n'a pas le physique de Rambo ou Xéna, la guerrière. Il s'agit d'une méthode accessible à tous et à toutes et, ce peu importe le genre, bien sûr, mais aussi et surtout la carrure physique. 

"Peu importe qu'une femme soit grande, petite, légère ou forte. Peu importe également son âge ou sa condition sportive !", assure Alexandrine Barthomeuf. "En effet, le Krav maga ne se base pas sur la force mais sur la rapidité des mouvements, l'effet de surprise et la technique des gestes de self-défense". 

Anaïs tient quand même à nuancer qu'il faut tout de même avoir une appétence pour les sports de combat. "Clairement, ce n’est pas de la broderie. Il y a des combats, des mises en situation, et on peut s’attendre à quelques bleus", précise-t-elle.

Amélie apprécie quant à elle qu'il n'y ait pas de "distinction entre les femmes et les hommes qui pratiquent". Des cours non mixtes existent cependant pour aborder des attaques visant spécifiquement les femmes, telles que les tentatives de viol par exemple. Ils permettent également aux femmes ayant subi une agression de la part d'un homme de reprendre confiance en elle avant de pouvoir à nouveau affronter l’environnement extérieur.

(1) Le Krav-maga au féminin, le guide pour apprendre à se défendre !, de Alexandrine Barthomeuf et Steve Schmitt, éditions Larousse, août 2018, 13,50 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Harcèlement
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794698066
Krav-maga : 7 raisons de pratiquer cette technique d'auto-défense
Krav-maga : 7 raisons de pratiquer cette technique d'auto-défense
TÉMOIGNAGES - Vous cherchez une activité sportive à pratiquer pour la rentrée ? Des femmes racontent à "RTL Girls" leur expérience avec le krav-maga, une technique d'auto-défense qui a fait ses preuves.
https://www.rtl.fr/girls/societe/krav-maga-7-raisons-de-pratiquer-cette-technique-d-auto-defense-7794698066
2018-09-08 09:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/De5xthI6zZJEiGQ2BGeC8g/330v220-2/online/image/2018/0907/7794700725_de-plus-en-plus-de-femmes-pratiquent-le-krav-maga.jpg