4 min de lecture Football

Coupe du Monde féminine de football : 5 raisons de soutenir les Bleues

ÉCLAIRAGE - La Coupe du Monde féminine de football aura lieu du 7 juin au 7 juillet 2019 en France. L'occasion de soutenir les Bleues et un sport en plein essor médiatique.

L'équipe de France féminine de football à Nice le 10 novembre 2018
L'équipe de France féminine de football à Nice le 10 novembre 2018 Crédit : Christophe SIMON / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Notez le dans vos agendas : du 7 juin au 7 juillet prochain, la France accueille la Coupe du Monde féminine de football. L'événement, qui se déroulait autrefois dans la confidentialité, se voit enfin accordé toute l'attention qu'il mérite. 

Évidemment, on est bien loin de la frénésie autour de la Coupe du Monde masculine mais cette année, pas d’excuse : les matchs seront retransmis pour la toute première fois par TF1 et le groupe Canal+. L'occasion pour les Françaises et les Français de constater du talent de leur équipe nationale et d'encourager les joueuses de ce sport qui gagne à plus de reconnaissance.

Après avoir soutenu l'équipe masculine durant plusieurs semaines l'année dernière, jusqu'à leur victoire, il est grand temps de préparer à nouveau nos maillots et drapeaux bleu-blanc-rouge afin d'accompagner les Bleues dans la compétition. Pas encore convaincu-es ? Voici cinq raisons de réserver toutes vos soirées du mois de juin. 

1. Parce que la Coupe du Monde se déroule en France

Que vous habitiez à Paris, Nice, Rennes, Montpellier ou encore Grenoble et Lyon, cette année, la Coupe du Monde féminine de football et l'équipe de France viennent à vous (le 7 juin à Paris, le 12 juin à Nice ou encore le 17 juin à Rennes). Tous les matchs se dérouleront dans neuf stades à travers l'Hexagone. L'occasion de prévoir un ou plusieurs week-ends avec vos proches le temps des rencontres.

À lire aussi
Lilian Thuram racisme
"Racisme anti-blanc" : pourquoi cette expression est-elle contestée ?

Les stades sont trop loin de chez vous, notamment si vous habitez dans le sud-ouest et le centre de la France, seules régions à ne pas accueillir les joueuses et 24 nations sélectionnées pour la compétition ? Il ne vous reste plus qu'à réserver l'écran plat de votre cousine ou votre table préférée dans un bar du quartier. 

2. Parce que les Bleues sont plus que prometteuses

Depuis son instauration en 1991, l'équipe de France n'a jamais remporté la phase finale de la Coupe du Monde. Mais cette année, les Bleues font parties des favorites aux côtés de l'équipe des États-Unis, tenante du titre.

Pour preuve, l'équipe française vient de battre les États-Unis (3- 1) lors d'un match amical samedi 19 janvier dernier. Depuis quelques saisons, les joueuses françaises ne font d'ailleurs que progresser dans les classements européens et internationaux. Elles restent en août sur une série de huit victoires - et une seule défaite - sur leurs douze derniers matchs.

Wendie Renard avec les Bleues face au Brésil le 10 novembre 2018 à Nice
Wendie Renard avec les Bleues face au Brésil le 10 novembre 2018 à Nice Crédit : Christophe SIMON / AFP

3. Parce que le football féminin est en plein boom

De plus en plus médiatisé, le football dit "féminin" est LE sport sur lequel il va falloir parier ces prochaines années. Un Ballon d'Or a enfin été décerné à une femme, en décembre dernier.

Il a été remporté par Ada Hegerberg, joueuse internationale norvégienne officiant sous les couleurs de l'Olympique Lyonnais. La reconnaissance ne fait que commencer mais se fera avec le soutien du public et surtout des médias.

En 2017, l'association Les Dégommeuses dénonçait une invisibilisation du football féminin dans la presse écrite. "Seulement 2,1% des pages foot" concernaient la pratique féminine, expliquaient-elles dans une tribune publiée dans Libération. À noter quand même que la finale de la Ligue des Champions Dames est diffusée en clair depuis plusieurs années.  

4. Parce que vous allez prendre du plaisir

Kylian Mbappé et Antoine Griezmann vous ont fait rêver en 2018 ? Comptez cette année sur le talent de Wendie Renard ou Amandine Henry pour vous faire vibrer ! Équipes masculine ou féminine, qu'importe : les règles sont les mêmes, les enjeux restent intenses et le jeu est tout aussi passionnant. Si vous n'êtes pas un ou une habituée d'une ballon rond, c'est l'occasion rêvée... vous ne pourrez plus vous en passer ! 

5. Un sport pour se battre contre les inégalités

Ada Hegerberg n'est pas là pour twerker et l'a fait savoir dans une tribune publiée après la cérémonie du Ballon d'Or, durant laquelle, justement, Martin Solveig lui a demandé si elle pouvait exécuter ce mouvement. Dans ce texte où elle revient sur l'événement mais aussi sur sa passion pour le football, la joueuse de 23 ans montre tout l'amour qu'elle a pour ce sport qu'elle pratique sans se préoccuper de son genre comme celui des autres.

Inspirée par sa sœur, capitaine de l'équipe des garçons quand elle était enfant, et sa mère, coach, Ada Hegerberg parle d'un "réel sentiment d'égalité". 

David Ginola, animateur de la soirée du Ballon d'or, en compagnie du DJ et co-hôte de la soirée Martin Solveig et de la lauréate Ada Hegerberg
David Ginola, animateur de la soirée du Ballon d'or, en compagnie du DJ et co-hôte de la soirée Martin Solveig et de la lauréate Ada Hegerberg Crédit : FRANCK FIFE / AFP

Les discussions autour du football et des inégalités sont de plus en plus médiatisées. En 2017, on a loué l'arrivée de Corinne Diacre au poste de sélectionneuse de l'équipe de France féminine. La même année, les joueuses suédoises ont profité d'un match pour afficher sur leurs maillots des slogans visant à encourager les petites filles à s'essayer à ce sport, encore trop souvent labellisé "de garçons", rapporte Terrafemina.

Cette année en 2019, la Coupe du Monde féminine de football devrait remplir les mêmes objectifs : faire rêver les plus jeunes et gommer les préjugés dans le milieu. En attendant ce jour d'égalité où les équipes féminines brasseront autant d'argent que les masculines. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Mondial féminin Coupe du Monde
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants