1 min de lecture Agression sexuelle

Avec #UberCestOver, elles dénoncent les violences sexuelles des chauffeurs Uber

Grâce au hashtag #UberCestOver, les utilisatrices témoignent des violences sexuelles perpétrées par certains chauffeurs de la compagnie.

Chauffeur Uber
Chauffeur Uber Crédit : JOSH EDELSON / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Tout est parti du récit d'une étudiante strasbourgeoise qui, sur Twitter, a fait part de l'agression d'un chauffeur Uber à son encontre alors qu'elle rentrait de soirée. 

Dans une interview ensuite accordée aux Dernière Nouvelles d'Alsace, elle a livré un cit précis : "Il a commencé à poser sa main sur la mienne en la serrant très fort. Il l’a passée sur ma cuisse puis sur sa cuisse. J’ai tenté de le pousser avec mon sac. Avec mon autre main, j’essayais d’envoyer un message à une copine mais j’avais peur qu’il me voie et qu’il me prenne mon téléphone".


Suite à ce témoignage, d'autres livrent leur expérience sur Twitter, utilisant le hashtag #UberCestOver afin de rendre leurs tweets plus visibles. Anna Toumazoff, chargée de communication pour la newsletter féministe "Les Glorieuses", décide de partager ces témoignages sur son compte Instagram et de relayer cette affaire auprès de ses 37.000 abonnés. Elle interpelle même Uber directement.

La compagnie a  répondu, assurant que "la sécurité des utilisateurs de l’application Uber est une priorité absolue." Des paroles qui ne semblent pas rassurer puisque les témoignages continuent de se multiplier sur les réseaux sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Uber Twitter
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants