2 min de lecture Connecté

L'astuce d'Uber pour inciter ses chauffeurs à rouler plus

La plateforme de VTC expérimente depuis juillet un système de récompense pour inciter ses conducteurs à effectuer plus de courses.

Uber fait face à de multiples problèmes ces derniers mois
Uber fait face à de multiples problèmes ces derniers mois Crédit : Becky Katz Davis / Uber / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Uber a trouvé un moyen pour motiver ses chauffeurs français à travailler davantage. Depuis le 1er juillet, et la mise à jour de l'application Uber Pro, l'entreprise américaine de VTC applique dans son management un système de récompenses inspiré de l'univers des jeux vidéo, rapporte le site de L'Express dans un article publié le 26 août.

À la manière de Candy Crush, les chauffeurs roulant sous pavillon Uber peuvent déverrouiller différents paliers en fonction du nombre de courses qu'ils effectuent. Le niveau Gold peut ainsi être obtenu après 300 courses, le Platinum après 700 trajets et Diamond après 1.000 clients.

Chaque niveau donne droit à des bonus, indique L'Express, comme la baisse progressive de la commission de 25% empochée par Uber sur chaque course. Les chauffeurs qui ont atteint le niveau Gold ne cèdent plus que 16% du prix d'une course à l'entreprise et seulement 12% s'ils sont labellisés Platinum.

En plus des avantages financiers, les chauffeurs bénéficient d'avantages en nature selon leur statut, tels que des réductions chez des garagistes partenaires ou des accès prioritaires aux aéroports aux dépens des autres chauffeurs Uber. Les compteurs sont remis à zéro tous les trois mois, les chauffeurs doivent à nouveau multiplier les courses pour retrouver leurs avantages.

Les chauffeurs dénoncent une mise au pas

Ces mécanismes permettent à Uber d'améliorer la satisfaction de ses clients en proposant des chauffeurs dans les cinq minutes après une commande à toute heure et de s'assurer de la fidélité des chauffeurs qui œuvrent aussi pour des services concurrents. 

À lire aussi
Grève SNCF (illustration) Connecté
Perturbations à la SNCF : Facebook censure-t-il les pages des syndicats de cheminots ?

Interrogé par L'Express, Uber France justifie cette mesure par la volonté "d'offrir plus d'avantages aux chauffeurs" et "d'augmenter leur revenu moyen par courses", deux désirs exprimés par les chauffeurs lors d'une consultation nationale menée en mars par l'entreprise. L'entreprise conteste également auprès de RTL les comparaisons avec l'univers des jeux vidéo et affirme qu'il s'agit d'un simple programme de fidélité proposé aux chauffeurs.

Du côté des conducteurs consultés par L'Express, on estime qu'il s'agit surtout d'un moyen de les inciter à accepter toujours plus de courses à des tarifs peu attractifs et de réduire leur liberté. Ils doivent en effet justifier d'un taux d'annulation inférieur à 5% pour prétendre aux récompenses. L'entreprise a décidé de généraliser le programme de fidélité auprès de tous ses chauffeurs partenaires début octobre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Uber VTC
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants