3 min de lecture Société

Un an après MeToo : 3 formats ludiques pour tout savoir sur le consentement

À l'occasion de l'anniversaire de la vague MeToo, retour sur la base des relations physiques entre hommes et femmes : le consentement.

Une vidéo explique le consentement sexuel avec une tasse de thé
Une vidéo explique le consentement sexuel avec une tasse de thé Crédit : Capture d'écran YouTube
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

C'est la base d'une relation physique saine, et surtout légale : le consentement. Un an après le début de la vague MeToo, les histoires d'agressions sexuelles, de harcèlements de rue, de viols, ont arrosé les réseaux sociaux et les médias jusque dans nos vies personnelles, autour d'une table entre amis ou lors des repas de famille. 

Le monde a ouvert les yeux et s'est rendu compte que chacun connaissait de près ou de loin une fille ou femme ayant été victime d'un abus sexuel. Une constante dans tous ces témoignages : ces victimes n'avaient pas donné leur consentement. 

Depuis, de nombreux projets visant à expliquer la notion de consentement, et son importance dans n'importe quelle relation, ont fleuri. Certains plus ludiques et marquants que d'autres, comme ce tutoriel qui illustre bien l'idée grâce à une tasse de thé.

À lire aussi
Une manifestante de la "Marche des femmes" à Chicago, aux États-Unis, le 20 janvier 2018 États-Unis
États-Unis : l'acte 3 de la "Marche des femmes" affecté par des divisions ?

1 - Une tasse de thé pour tout comprendre

C'est une vidéo qui a beaucoup fait parler d'elle l'an dernier, même si elle date d'avant l'ère MeToo. Elle s'appelle Thé et consentement, et parvient, grâce à une tasse de thé, à tout expliquer sur cette notion, à l'aide de phrases et dessins très simples.

>
Tea Consent - Thé et Consentement

"Imaginez juste qu'à la place de débuter une relation sexuelle, vous lui préparez une tasse de thé", commence la vidéo. On comprend donc que par la suite, toutes les scènes montrant des étapes de relations sont illustrées avec une tasse de thé, ce qui rend très visuelle la notion de refus. 

Si quelqu'un vous répond qu'il n'est pas sûr d'avoir envie d'une tasse de thé, "alors vous pouvez lui faire une tasse de thé, ou pas, mais soyez conscient qu'il pourrait ne pas la boire, et s'il ne la boit pas alors, et c'est la partie importante, ne lui faites pas boire".

La vidéo prend bien toutes les formes de consentements et non-consentements et explique que oui, la personne peut avoir dit oui, mais a le droit de se rétracter. "Bien sûr c'est agaçant (...) mais il n'est pas obligé de boire le thé", résume le tutoriel.

2 - Une histoire de consentement depuis l'enfance

Dans sa dernière bande dessinée La Charge émotionnelle, Emma ouvre sur le consentement. Intitulée C'est pas bien mais..., cette nouvelle revient sur le consentement des filles, depuis l'enfance. 

Les scènes sont connues de toutes : les garçons qui soulèvent les jupes des filles, qui tournent la tête au dernier moment pour vous embrasser sur les lèvres, ou qui poussent psychologiquement à avoir un rapport sexuel. 

À travers ces histoires banales, la dessinatrice engagée veut montrer que l'importance du consentement doit être apprise dès le plus jeune âge et aussi (surtout) aux garçons pour mettre un terme à ce qu'elle résume par "la culture du viol".

Vignette extraite de la bande dessinée d'Emma "La Charge émotionnelle"
Vignette extraite de la bande dessinée d'Emma "La Charge émotionnelle" Crédit : Massot Éditions

3 - Qu'est-ce que la zone grise de consentement ?

Dans de nombreux cas, il y a un moment où une femme cède au rapport sexuel alors qu'elle n'en n'a pas envie. C'est ce qu'on appelle la zone grise de consentement. Une nouvelle (en anglais) publiée sur le site du magazine américain The New Yorker en décembre 2017, parvient à rendre compte de ce que c'est à travers les yeux d'une jeune femme de 24 ans qui va entamer une relation avec un homme de 36 ans. 

Vient la scène où les vêtements tombent, mais à ce moment, Margot - la jeune femme - a un mouvement de recul, elle n'a plus envie de ce rapport, mais va tout de même poursuivre l'action par peur des représailles ou de passer pour une fille capricieuse. 

La nouvelle "a suscité ce qui me semble être, pour l'essentiel, un débat sain sur le consentement, les interactions entre hommes et femmes et sur la nature de la fiction", a estimé l'auteure de la nouvelle au magazine, Deborah Treisman. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société MeToo Harcèlement
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794971016
Un an après MeToo : 3 formats ludiques pour tout savoir sur le consentement
Un an après MeToo : 3 formats ludiques pour tout savoir sur le consentement
À l'occasion de l'anniversaire de la vague MeToo, retour sur la base des relations physiques entre hommes et femmes : le consentement.
https://www.rtl.fr/girls/identites/un-an-apres-metoo-3-formats-ludiques-pour-tout-savoir-sur-le-consentement-7794971016
2018-10-07 08:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XMB5aNerLucepuaf-YT56g/330v220-2/online/image/2018/0928/7794971181_une-video-explique-le-consentement-sexuel-avec-une-tasse-de-the.JPG