8 min de lecture Portrait

Mrs Roots : une dose d'afroféminisme dans la littérature française

GIRL CRUSH - Laura Nsafou, alias Mrs Roots, publie en septembre une nouvelle édition de son album pour enfants "Comme un million de papillons noirs". Rencontre avec une femme qui porte son engagement afroféministe dans la littérature comme sur les réseaux sociaux.

Laura NSafou, alias Mrs Roots, auteure de "Comme un million de papillons noirs", éditions Cambourakis.
Laura NSafou, alias Mrs Roots, auteure de "Comme un million de papillons noirs", éditions Cambourakis. Crédit : Franck Aubry
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Elle arbore un sourire ininterrompu sous ses grosses lunettes à monture noire. Laura NSafou, alias Mrs Roots sur son blog éponyme, parle avec entrain de son parcours de jeune auteure féministe. À 25 ans, cette surdouée de la littérature a déjà publié deux ouvrages mettant en scène deux héroïnes noires : un roman, À Mains nues (1), et un album pour enfants, Comme un million de papillons noirs (2)

Le dernier, qui sera à nouveau publié en septembre prochain, raconte l'histoire d'Adé, une petite fille dont les cheveux font l'objet de moqueries dans la cour de l'école. Lorsqu'elle se confie à sa mère, celle-ci lui apprend à aimer sa chevelure crépue, capable de se transformer, si l'on en prend soin, en "un million de papillons noirs"

"Je me suis inspirée d'un souvenir", confie Laura NSafou à RTL Girls. "Quand j'avais cet âge-là j'aurais aimé qu'il y ait un bouquin comme celui-là". Car Comme un million de papillons noirs part d'un constat : les héroïnes noires et les héros noirs sont encore trop absents de la littérature, et d'autant plus dans les rayons dédiés à la jeunesse. 

À lire aussi
Cardi B lors de la 61ème cérémonie des Grammy Awards, à Los Angeles le 10 février 2019 musique
Cardi B : la "fille normale du Bronx" devenue étoile du rap américain

Laura NSafou s'est fait une mission de pallier ce manque de représentation en proposant une littérature ancrée dans le mouvement afroféministe, qui met en lumière à la fois le racisme et le sexisme dont sont victimes les filles et femmes noires en France et en Europe.

En mettant en scène les moqueries autour des cheveux d'Adé, Comme un million de papillons noirs s'attaque à "un harcèlement scolaire que beaucoup de filles noires vivent aujourd'hui" lié à leur chevelure crépue, rappelle Laura NSafou.

C'est ma mère qui m'a dit de m'accepter comme j'étais avec ma peau, avec mes traits et avec mes cheveux.

Laura NSafou, auteure
Partager la citation

Car la chevelure fait partie intégrante de l'identité des femmes noires, qui sont souvent exhortées à les lisser, et ce dès le plus jeune âge. Au contraire, Comme un million de papillons noirs sanctifie les cheveux naturels d'Adé et en fait un objet au cœur du lien mère-fille.

"C'est ma mère qui m'a dit de m'accepter comme j'étais avec ma peau, avec mes traits et avec mes cheveux", raconte aujourd'hui Laura NSafou. Elle poursuit en riant : "Je me souviens de ces après-midi entre les jambes de ma mère assise sur un coussin avec le dos courbé et la brosse que tu détestes parce que tu sais que ça va te faire mal..."

Depuis sa première publication, l'auteure s'est rendue dans plusieurs écoles. Elle ne s'attendait pas à un tel succès. "Tu vois des petites filles noires parfois très réservées s'approprier le bouquin, ou même extraverties qui veulent absolument parler de lui avec toi", s'étonne-t-elle en levant son sourcil percé de deux petites billes argentées.

La couverture du livre "Comme un million de papillons noirs" (Cambourakis, 2018)
La couverture du livre "Comme un million de papillons noirs" (Cambourakis, 2018) Crédit : Presse Bilibok

Ce qui fait la singularité de l'album est aussi son double niveau de lecture qui permet aux adultes de s'en saisir. L'expression "Comme un million de papillons noirs" est directement tirée d'une citation du livre God Help the Child, écrit par la romancière et essayiste américaine Toni Morrison. Elle y décrit la chevelure d'un des personnages : "ses vêtements étaient blancs, ses cheveux comme un million de papillons noirs endormis sur sa tête."

L'auteure afro-américaine a forgé la culture littéraire de Laura NSafou, qui après avoir refusé de la lire par "anticonformisme" a dévoré (presque) toute sa bibliographie. "Quand j'ai découvert l'héroïne noire de Tar Baby, qui vivait entre les Antilles et la métropole, je n'en pouvais plus", explique-t-elle, encore bouleversée d'avoir autant pu s'identifier à un personnage de fiction.

Ce n'est pas parce qu'Adé a un nez rond qu'elle n'est pas jolie !

Laura NSafou, auteure
Partager la citation

Elle-même a vécu à cheval entre plusieurs continents : né d'un père congolais et d'une mère martiniquaise, Laura NSafou a grandi dans le Loiret. Sa littérature s'attache à marquer cette diversité au sein de ce que l'on appelle trop souvent selon elle, "la communauté afro" plutôt que "les communautés afro". 

"C'est pas du tout les mêmes cultures", insiste-t-elle. Dans Comme un million de papillons noirs, "je voulais montrer cette diversité". C'est pourquoi Adé demande aussi conseil à ses tantes "qui viennent de tous les continents" et que ses camarades d'école ont toutes différentes couleurs de peau et différents types de cheveux. 

Les illustrations de "Comme un million de papillons noirs sont signées Barbara Brun.
Les illustrations de "Comme un million de papillons noirs sont signées Barbara Brun. Crédit : Presse Bilibok

Ce travail d'illustration a été effectué en collaboration avec la dessinatrice Barbara Brun. "J'avais un petit cahier des charges de ce que je ne voulais pas voir", raconte Laura NSafou. Pas question par exemple, "d'européaniser les personnages" avec "un petit nez pointu". "Ce n'est pas parce qu'Adé un nez rond qu'elle n'est pas jolie !" 

Mon féminisme c'était celui de ma mère. Un féminisme noir d'expérience

Laura NSafou, auteure
Partager la citation

"Tu es belle et tu existes" : c'est le message que souhaite adresser Laura NSafou à toutes les petites lectrices de son album. Plus largement, elle espère semer les graines d'une nouvelle manière de penser la représentation des femmes noires. "C'est ça qui est afroféministe : ce n'est pas tant de faire un postulat dans l'histoire, mais d'offrir justement une réflexion."

Son engagement afroféministe, Laura NSafou le revendique depuis la découverte du blog de Ms. Dreydful en 2013. "Mon féminisme c'était celui de ma mère, c'était les anecdotes que ma grand-mère me racontait quand elle est arrivée à Paris. Un féminisme noir d'expérience. Quand j'ai découvert ce blog, j'ai découvert qu'il y avait un mot pour qualifier toutes ces expériences". À l'époque, elle a 20 ans et commence à écrire "des textes fleuves" sur son propre site, MrsRoots.fr.

De plus en plus active sur les réseaux sociaux, elle subit le cyber-harcèlement mais parvient à "prendre de la distance" et se met "à rencontrer des femmes noires IRL (In real life, "dans la vie réelle" ndlr)". C'est ainsi qu'elle fait la connaissance d'Amandine Gay, qui lui propose de participer à son documentaire Ouvrir La Voix, dans lequel elle donne la parole à plusieurs femmes noires sur leur expérience. 

"La plupart du temps j'étais la seule noire de ma classe donc aller sur le net et voir que des femmes vivent la même choses partout en France, cela te conforte dans l'idée que tu n'es pas toute seule."

On m'a demandé de me justifier en tant que femme noire qui écrit sur la sexualité.

Laura NSafou, auteure
Partager la citation

Après un échange universitaire à Tampere en Finlande, elle écrit sont premier livre À Mains Nues (Synapse, 2018) qui a été réédité le 27 avril dernier. Il raconte l'histoire d'une jeune suédoise d'origine somalienne atteinte d'haptophobie, la peur de toucher et d’être touchée. Au cours du roman vient la question de la sexualité à travers une scène explicite, qui lui vaut remarques et interrogations. 

"C'est fascinant parce que l'on est quand même dans un pays où un auteur blanc va parler de ses frasques hyper crûment, des aventures qu'il a eues et on ne va pas lui demander de rendre des comptes... Moi, on m'a demandé de me justifier en tant que femme noire qui écrit sur la sexualité." 

Combattre à la fois le male gaze - le point de vue artistique des hommes - et le white gaze - le point de vue artistique des personnes blanches - est un "défi littéraire". Laura NSafou se définit d'ailleurs comme "auteure afropéenne" : écrivaine héritière à la fois de "l'histoire de l'immigration de ses parents" mais aussi de "son vécu d'occidentale". 

Ceci l'amène à s'intéresser à la littérature féministe africaine qui connaît de plus en plus de succès, en témoigne les ouvrages de l'auteure nigériane Chimamanda Ngozie Adichie (Americanah, Gallimard, 2015). Mais selon Laura NSafou ce n'est pas assez. "Il y a un gros boom de la littérature nigériane ou même ghanéenne... mais cela reste des auteures publiées aux États-Unis", regrette-t-elle.


(1) À Mains nues, Laura NSafou, éditions Synapse, avril 2018, 434 pages, 22 euros

(2) Comme un million de papillons noirs, Laura NSafou & Barbara Brun, éditions Cambourakis, septembre 2018, 36 pages, 17 euros

La rédaction vous recommande

Lire la suite
Portrait Littérature Féminisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793229251
Mrs Roots : une dose d'afroféminisme dans la littérature française
Mrs Roots : une dose d'afroféminisme dans la littérature française
GIRL CRUSH - Laura Nsafou, alias Mrs Roots, publie en septembre une nouvelle édition de son album pour enfants "Comme un million de papillons noirs". Rencontre avec une femme qui porte son engagement afroféministe dans la littérature comme sur les réseaux sociaux.
https://www.rtl.fr/girls/identites/laura-nsafou-une-dose-d-afrofeminisme-dans-la-litterature-francaise-7793229251
2018-05-01 20:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B82KVkAk19rMJ1z2Z-DBUw/330v220-2/online/image/2018/0502/7793236396_laura-nsafou-alias-mrs-roots-auteure-de-comme-un-million-de-papillons-noirs-editions-cambourakis.jpg