3 min de lecture Égalité hommes-femmes

Entreprise : qu'est-ce que "l'index de l’égalité salariale hommes-femmes" ?

C’est à partir de ce vendredi 1er mars que l’index de l’égalité prévu par le ministère du Travail s’impose aux plus grosses sociétés françaises.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Égalité salariale femmes-hommes : RTL en immersion à la Société générale Crédit Image : iStock / Getty Images Plus | Crédit Média : Anaïs Bouissou / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Eléanor Douet

Pour lutter contre des inégalités toujours existantes, alors qu’elles sont illégales depuis 46 ans, le gouvernement a décidé de mettre en place un "index de l’égalité salariale hommes-femmes". Il s’agit d’un outil de calcul des salaires, pour d’abord se rendre compte des injustices au sein d’une entreprise, et ensuite pour les corriger.

Les données de près de 40.000 entreprises françaises de plus de 50 salariés ont d’ores et déjà été analysées par le ministère du Travail pour avoir un premier aperçu des inégalités. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles sont criantes.

Selon les chiffres fournis par le ministère, seules 6% des entreprises françaises versent des salaires égaux à leurs employés. Pire, 1% seulement des entreprises de plus de 1.000 salariés sont exemplaires. Les sociétés irréprochables sont donc particulièrement rares.

À lire aussi
Le Prix Business With Attitude a été attribué à Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice d'Euveka, le 18 avril 2019 interview
Le Prix Business With Attitude attribué à Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice d'Euveka

Quels sont les critères de cet index ?

Dans le détail, cinq critères de notation sont calculés (quatre critères pour les entreprises de moins de 250 salariés, les critères numéro 2 et 3 étant fusionnés).

1 - Les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes, sur 40 points
2 - La différence entre les augmentations individuelles des femmes et les augmentations individuelles des hommes, sur 20 points 
3 - La différence entre les promotions des femmes et les promotions des hommes, sur 15 points
4 - Le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation en rentrant de congé maternité, sur 15 points
5 - Le nombre de salariées parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points

Quelles sanctions sont prévues ?

Si aujourd’hui, seules les entreprises de plus de 1.000 salariés sont obligées de publier leur index de l’égalité ; à partir de 2020, toutes les entreprises de plus de 50 salariés devront le faire, et mettre à jour leur index tous les ans, avant le 1er mars de chaque année. Le détail de chaque indicateur sera transmis au Comité social et économique (CSE) c’est-à-dire aux représentants du personnel, ainsi qu’à l’inspection du travail (Direccte).

Si l’entreprise ne fournit pas les données demandées ou si elle ne fait pas d’effort pour corriger ses inégalités, elle sera passible de sanctions. La pénalité financière pourra aller jusqu’à 1% de la masse salariale de l’entreprise. Si on prend le cas fictif d’une entreprise de 1.000 salariés qui verserait un salaire moyen de 2.000 euros par salariés, cette entreprise pourrait écoper d’une amende jusqu’à 20.000 euros

RTL en immersion dans les locaux de la Société Générale

Pour comprendre comment une grosse entreprise française lutte contre les inégalités, RTL s’est rendu dans les bureaux de la Société générale, au siège de La Défense en région parisienne. Au 23e étage de l’entreprise, c’est la directrice des ressources humaines en personne, qui nous a reçu.

Caroline Guillaumin nous a ouvert ses comptes, des tableaux Excel détaillés de toutes les rémunérations, par âge, catégorie, etc. La DRH a calculé avec nous le score de l’entreprise sur l’index de l’égalité.

Résultat : 3 critères totalement remplis sur 5, un score global de 85 points sur 100, soit bien au-dessus de la note minimale exigée par le ministère du Travail, à savoir 75/100.

Sans surprise, le critère le plus difficile à remplir pour la Société générale, est celui du nombre de femmes parmi les dix plus hautes rémunérations. Seule une femme à la Société générale fait partie des plus gros revenus. "Il y a peu de femmes dans le secteur de la banque d’investissement ; il y a donc mécaniquement peu de femmes à la direction. Ce n’est pas une excuse, dit-elle, c’est un constat", justifie la DRH.

En moyenne, selon les chiffres du ministère du Travail, on compte 2 femmes sur 10 postes de dirigeants dans les entreprises françaises de plus de 50 salariés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Salaires Salariés
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797084307
Entreprise : qu'est-ce que "l'index de l’égalité salariale hommes-femmes" ?
Entreprise : qu'est-ce que "l'index de l’égalité salariale hommes-femmes" ?
C’est à partir de ce vendredi 1er mars que l’index de l’égalité prévu par le ministère du Travail s’impose aux plus grosses sociétés françaises.
https://www.rtl.fr/girls/identites/entreprise-qu-est-ce-que-l-index-de-l-egalite-salariale-hommes-femmes-7797084307
2019-03-01 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xSh5rrmJ83yEKWehYlPoVA/330v220-2/online/image/2019/0301/7797084395_index-de-l-egalite-salariale-hommes-femmes-jour-j-pour-changer-les-choses.jpg