2 min de lecture Économie

Tabac, permis deux-roues, salaires... Ce qui change ce vendredi 1er mars 2019

Comme à chaque début mois, plusieurs changements vont entrer en vigueur et impacter le quotidien de nombreux Français.

Bureau de tabac (illustration)
Bureau de tabac (illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

À chaque début de mois son lot de nouveautés, et celui de mars ne fait pas exception. Il débutera par une mauvaise nouvelle pour les fumeurs, puisque dès ce vendredi 1er mars, le paquet de cigarettes devrait augmenter de 50 centimes en moyenne. Une hausse du même montant est prévue pour le mois de novembre prochain, ainsi qu'en mars 2020. 

L'objectif du gouvernement n'a pas bougé : faire en sorte que le paquet de cigarettes soit vendu au prix de 10 euros d'ici la fin de l'année 2020, pour notamment dissuader les jeunes de commencer à fumer. Elle a donc avancé son calendrier puisque la prochaine augmentation ne devait avoir lieu qu'au 1er avril. La plupart des marques devraient être concernées par cette hausse des prix. Actuellement, un paquet de cigarettes coûte entre 7 et 9,50 euros. 

L'examen change pour le permis deux-roues

Comme l'indique Le Parisien, les conducteurs de deux-roues devront désormais passer un examen de 8 heures au lieu de 7 pour obtenir son permis AM, qui a remplacé le brevet de sécurité routière, plus connu sous le nom de BSR. 

Cette heure d'examen supplémentaire devra s'effectuer en compagnie d'un parent pour les candidats mineurs. D'autre part, un équipement adapté (casque homologué, gants, blouson manches longues, pantalon et chaussures montantes) sera désormais requis pour le passage de l'examen. 

À lire aussi
Des vignes (illustration) viticulture
Bourgogne : une récolte de vin très faible mais un millésime "frais" et "gourmand"

Ce permis AM est nécessaire pour conduire des cyclomoteurs légers mais également des voiturettes dès l'âge de 14 ans. 

Plus de transparence sur les salaires

À partir de ce vendredi 1er mars, toutes les entreprises de plus de 1.000 salariés ont l'obligation de publier un index de l'égalité salariale hommes-femmes. Ce dernier va permettre de mesurer les écarts de salaires entre les femmes et les hommes pour en finir avec les 9% d’écarts de salaire injustifiés qui perdurent entre les deux sexes. 

Les entreprises auront trois ans pour se mettre en conformité, faute de quoi elles devront payer une amende. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Société Tabac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants