2 min de lecture Arabie Saoudite

Arabie saoudite : une nouvelle vague d'arrestations inquiète les ONG

Les autorités saoudiennes ont arrêté au moins neuf personnes dont des universitaires, dans une nouvelle campagne de répression contre des activistes luttant pour les droits humains et les droits des femmes.

Des militantes d'Amnesty International militent le 8 mars 2019 devant l'ambassade d'Arabie saoudite pour la libération des activistes saoudiennes emprisonnées par le régime
Des militantes d'Amnesty International militent le 8 mars 2019 devant l'ambassade d'Arabie saoudite pour la libération des activistes saoudiennes emprisonnées par le régime Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
et AFP

Au moins neuf personnes ont été arrêtées par les autorités saoudiennes durant la semaine du 1er avril. Ces nouvelles arrestations ont été annoncées par des organisations de défense des droits humains, ce vendredi 5 avril.

Parmi les personnes interceptées par le régime, l'organisation de défense des droits humains ALQST, basée à Londres, a précisé que les huit personnes étaient "des écrivains et des blogueurs engagés dans des échanges publics sur les réformes" dans le royaume saoudien. Il ne s'agit pas d'activistes de premières lignes mais de personnes qui soutiennent les réformes sociales dans le pays ainsi que les militants et militantes pour les droits des femmes, actuellement sous le coup de la justice saoudienne, précise USA Today.

Si l'on ne connaît pas toutes les identités des personnes arrêtées, on sait que parmi elles se trouvent une femme enceinte, l'écrivain et médecin Bader al-Ibrahim et le militant Salah al-Haidar. Ces deux derniers activistes ont par ailleurs la double nationalité américaine et saoudienne. L'ensemble de ces personnes risquent, selon les associations, une interdiction de sortie du territoire.

Selon le groupe de défense des droits humains "Prisonniers de conscience", qui suit le sort des prisonniers politiques en Arabie saoudite, le nombre total d'arrestations s'élève à dix. 

Un schéma "très dangereux"

À lire aussi
Une Saoudienne conduit une voiture à Djeddah (Arabie Saoudite) en septembre 2017 (illustration) international
Arabie Saoudite : Google et Apple critiqués pour une application qui piste les femmes

"Les autorités saoudiennes semblent à tout prix vouloir faire taire toute personne qui ose parler ou même exprimer ses opinions en privé ou publiquement", a critiqué Samah Hadid, directrice pour le Moyen-Orient d'Amnesty International. "Cela dépasse le fait d'attaquer seulement des militants et militantes et semble maintenant cibler différents segments de la société. C'est un schéma très dangereux", a-t-elle également alerté.

Ni les autorités saoudiennes, ni l'ambassade américaine à Ryad n'ont commenté ces informations dans l'immédiat.

Cette vague d'arrestations est la première campagne de répression massive contre des personnalités de la société civile depuis l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Le journaliste a été tué en octobre dernier dans le consulat de son pays, à Istanbul, par un commando venu de Ryad.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arabie Saoudite International Droits des femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797385071
Arabie saoudite : une nouvelle vague d'arrestations inquiète les ONG
Arabie saoudite : une nouvelle vague d'arrestations inquiète les ONG
Les autorités saoudiennes ont arrêté au moins neuf personnes dont des universitaires, dans une nouvelle campagne de répression contre des activistes luttant pour les droits humains et les droits des femmes.
https://www.rtl.fr/girls/identites/arabie-saoudite-une-nouvelle-vague-d-arrestations-inquiete-les-ong-7797385071
2019-04-08 10:08:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/66c3wi3ni98Fs313hMHiSQ/330v220-2/online/image/2019/0408/7797385194_des-militantes-d-amnesty-international-militent-le-8-mars-2019-devant-l-ambassade-d-arabie-saoudite-pour-la-liberation-des-activistes-saoudiennes-emprisonnees-par-le-regime.jpg