1 min de lecture États-Unis

États-Unis : Donald Trump va-t-il nommer une ambassadrice des droits des femmes ?

Vacant depuis deux ans, le poste d'ambassadrice des droits des femmes devrait être attribué à Kelley Eckels Currie, haute responsable à l'ONU, alignée avec la politique conservatrice menée par le président des États-Unis.

Donald Trump le 28 mars 2019 à Grand Rapids, dans le Michigan
Donald Trump le 28 mars 2019 à Grand Rapids, dans le Michigan Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

On pensait que l'administration Donald Trump avait enterré l'existence de ce poste, créé sous l'ère Obama en 2009. Mais deux ans après l'arrivée du 45ème président des États-Unis à la Maison-blanche, Kelley Eckels Currie devrait être nommée ambassadrice des droits des femmes, avait annoncé Donald Trump le 8 mars dernier, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, rapporte le site Foreign Policy

Comme le sous-entendu son nom, la personne occupant le poste d'ambassadeur ou d'ambassadrice des droits des femmes a pour mission de s'assurer que les droits des femmes et des filles soient intégrés dans la façon dont les États-Unis ont de conduire leur politique étrangère.

En Suède, on appelle cela par exemple la "diplomatie féministe". La France a récemment emprunté cette appellation à notre voisin européen pour elle aussi, conduire une politique étrangère favorisant les droits des femmes et des filles à travers le monde et encourager les autres pays à le faire également.

Une diplomate conservatrice

À lire aussi
Un magasin Nike à New York (Illustration) États-Unis
Mondial féminin : la pub très engagée de Nike diffusée après le match

Kelley Eckels Currie est née en Géorgie, rapporte le site américain. Diplômée en droit, haute responsable à l'ONU, elle a la réputation d'être "une farouche critique des opposants aux droits humains". La diplomate n'en reste pas moins une alliée de l'administration Trump, s'alignant sur sa politique conservatrice, précise encore Foreign Policy. 

Comment Kelley Eckels Currie va-t-elle donc s'emparer des sujets liés aux droites des femmes dans un pays où l'accès à la santé sexuelle se fait de plus en plus compliqué ? La réponse est attendue au tournant. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis International Droits des femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797319467
États-Unis : Donald Trump va-t-il nommer une ambassadrice des droits des femmes ?
États-Unis : Donald Trump va-t-il nommer une ambassadrice des droits des femmes ?
Vacant depuis deux ans, le poste d'ambassadrice des droits des femmes devrait être attribué à Kelley Eckels Currie, haute responsable à l'ONU, alignée avec la politique conservatrice menée par le président des États-Unis.
https://www.rtl.fr/girls/identites/etats-unis-donald-trump-va-t-il-nommer-une-ambassadrice-des-droits-des-femmes-7797319467
2019-03-29 12:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ymQWcCw7CRBS4pskaFCJtw/330v220-2/online/image/2019/0329/7797319619_donald-trump-le-28-mars-2019-a-grand-rapids-dans-le-michigan.jpg