3 min de lecture The Walking Dead

"The Walking Dead", saison 8 : à quoi servent les ellipses ?

SPOILERS - Les scénaristes ont divisé la temporalité de leur nouveau cru en trois parties, complexifiant in fine le déroulement de l’intrigue. Dans quel but ?

Rick Grimes dans "The Walking Dead"
Rick Grimes dans "The Walking Dead" Crédit : capture d'écran Youtube
Mélissa Chevreuil

Après un an d’attente, la série zombifique la plus célèbre de la petite lucarne est enfin de retour. Premier constat : si la saison 7 n’a pas manqué de décevoir de nombreux spectateurs, ce n’est pas avec Mercy, premier épisode de ce nouveau cru, que le programme va se rabibocher avec ses fans. Malgré sa kyrielle de jolies références à ses prémices, les affrontements mous du genou l’emportent quelque peu sur notre enthousiasme.

Toutefois, un élément suscite la curiosité. Ces ellipses qui divisent la temporalité du récit en trois parties bien distinctes. La première, celle du temps du présent, soit de l’action (qu’on a pas manqué de vous rapporter aux aurores, fidèles serviteurs que nous sommes). La deuxième marque un futur proche où Rick apparaît les yeux injectés de sang, et souffre manifestement. Et enfin, la dernière, plus optimiste, dévoile le shérif vieillissant, la patte folle, mais entouré de sa famille. Quelque peu rebuté, on a essayé de comprendre pourquoi les scénaristes avaient triplé l’addition scénaristique.

Amateur de The Walking Dead qui n’aurait pas encore commencé la saison 8, prends garde à toi : cet article ne badinera pas avec les spoilers !

À lire aussi
Dwight dans la saison 8 de "The Walking Dead" The Walking Dead
"The Walking Dead", saison 9 : Austin Amelio donne des nouvelles de Dwight

Ravir les fans de comics

Si la série a toujours été sensiblement fidèle à la bande dessinée de Robert Kirkman, elle s’est parfois écartée des planches. En inventant ses propres protagonistes (Daryl), relations (Rick est censé être avec Andrea, morte dans la série mais pas dans les comics) et péripéties.

Mais depuis la saison 7, les scénaristes semblent avoir retrouvé goût aux références au bédéiste. Le visage éclaté de Glen ? Un quasi copié/collé d’une des cases des comics ! La scène visiuellemnt insoutenable où Carl, sous la menace de Negan, enlève son bandage pour dévoiler son œil meurtri ? Toujours inspirée des comics !

Il semblerait que les scénaristes se soient effectivement calés sur les flash-forwards de la bande-dessinée. La comparaison entre les deux Rick parle d’ailleurs d’elle-même. Et pourtant, cette explication paraît trop simple…

Rick dans la bd et la série
Rick dans la bd et la série Crédit : Delcourt/AMC

Mieux brouiller les pistes

Les amateurs de la première heure du programme ne nous contrediront pas : regarder The Walking Dead, c’est assister sciemment à un abattoir cathodique. Où, comme dans Game of Thrones, chaque personnage évolue avec une épée de Damoclès au-dessus de la caboche. Et si aucun féru de Rick ne souhaite sa mort, l’inquiétude ressentie à son sujet fait partie du jeu.


Alors à quoi bon proposer un saut dans le futur qui nous dévoile le shérif entouré de Michonne, sa fille Judith et Carl ? Non pas que l’on souhaite le massacre de cette adorable tribu. Mais force est de constater qu’avec cette projection, la tension promet d’être aux abonnés absents. Alors, deux théories se profilent.

Premièrement, cette ellipse permet aux showrunners d’instaurer un suspense pour le moins macabre. Certes, Rick serait donc sorti indemne (ou presque) de son assaut contre Negan et les sauveurs. Et, mieux encore, sa famille a survécu aux tueries. Mais quid des autres personnages comme Daryl ou Maggie ? Peut-être alors les scénaristes souhaitent nous annoncer au compte-goutte qui a perdu la vie sur le champ de bataille.

A quelle temporalité se fier ?

Toutefois, on peut très bien imaginer que les têtes pensantes du programme jouent de nous et voient encore au-delà : et si cette vision n’était qu’un songe ? Une pensée idéaliste et utopiste de notre héros ? Alors, la seconde temporalité funeste, où l’homme se réfugie sur les tombes, les yeux rouges, serait la seule qui compte. Et la troisième un doux fantasme.

Après tout, cela ne serait pas la première fois que les démiurges joueraient avec nos nerfs et nos sentiments. Souvenez-vous qu’il a fallu attendre un an avant de connaître les victimes de Negan et sa batte Lucille. Et que dire de cette scène onirique et pleine de poésie à la fin du premier épisode de la saison 7, où le spectateur voir la communauté d’Alexandria, paisible et soudée, et où Glenn, toujours en vie, joue avec l’enfant qu’il ne connaîtra, hélas, jamais…

>
TWD Season 7 Episode 1 Extended Dream Sequence

Les scénaristes ne chercheraient-ils qu’à mieux brouiller les pistes ? Les prochains épisodes nous le diront.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
The Walking Dead Séries Zombies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790652378
"The Walking Dead", saison 8 : à quoi servent les ellipses ?
"The Walking Dead", saison 8 : à quoi servent les ellipses ?
SPOILERS - Les scénaristes ont divisé la temporalité de leur nouveau cru en trois parties, complexifiant in fine le déroulement de l’intrigue. Dans quel but ?
https://www.rtl.fr/culture/super/the-walking-dead-saison-8-a-quoi-servent-les-ellipses-7790652378
2017-10-29 08:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UE77LE1p3ZtcSs_j6q6SGw/330v220-2/online/image/2017/1024/7790652527_rick-grimes-dans-the-walking-dead.PNG