1 min de lecture Musique

Quand Annie Girardot chantait "À n'en plus finir", un titre très 60's

Le 26 février 2021 sortira "Vivre pour Vivre", album inédit d'Annie Girardot. Roland Vincent et Charles Level lui ont écrit le titre "À n'en plus finir".

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
Quand Annie Girardot chantait "A n'en plus finir", un titre très 60's Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin Journaliste RTL

On célébrera le 28 février 2021, les 10 ans de la disparition d’Annie Girardot. En 1967, l’actrice était à l’affiche du film de Claude Lelouch Vivre pour Vivre. Un film pour lequel Annie Girardot a chanté, elle aimait ça, elle a fait quelques disques, elle avait fait du cabaret dans les années 50). On trouve sur la bande originale du film son duo avec Nicole Croisille, Des ronds dans l’eau, repris par Françoise Hardy.

Et parallèlement, au moment de la sortie du film, Annie Girardot avait publié le 45 Tours Vivre pour Vivre de 4 chansons. Mais, elle avait en réalité enregistré tout un album, qui à l’époque n’était sorti qu’au Canada, pas en France. Derrière les 12 chansons de cet album rare, il y avait du beau monde : Françoise Dorin, Pierre Barouh, Maurice Vander et Roland Vincent le complice de Michel Delpech. Roland Vincent et Charles Level (l’auteur de La bonne du curé) lui avait notamment écrit une chanson intitulée À n’en plus finir.

Sacha Distel avait repris cette chanson dans les années 70… C’est un des titres inédits, extrait de l’album Vivre pour Vivre d’Annie Girardot, qui va paraître pour la première fois en France ce 26 février, en vinyle, et en streaming, sur toutes les plateformes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants