2 min de lecture Spectacles

Patrick Fiori : "Je pense que je n’ai jamais été blessé aussi profondément dans ma vie"

INVITÉ RTL - Le chanteur est l’invité du "Journal Inattendu" d'Ophélie Meunier ce samedi 13 février 2021. Patrick Fiori a sorti l'automne dernier l'album "Un air de famille".

Ophelie Meunier Le Journal Inattendu Ophélie Meunier iTunes RSS
>
Le Journal Inattendu du 13 février 2021 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Ophélie Meunier Journaliste

Artiste généreux, humain et engagé, Patrick Fiori a pris les commandes du Journal Inattendu avec beaucoup d’implication et de sincérité. Très touché par la situation des artistes, alors que l'on vient de vivre une 36ème cérémonie des Victoires de la musique sous le signe de la revendication.

Le chanteur partage son sentiment : "Je pense que je n’ai jamais été blessé aussi profondément dans ma vie. (…) D’être arraché aux gens c’est très difficile. Nous sommes de grands garçons et on fait très attention. (…) Le plus important dans la vie c’est de se donner des rendez-vous et là on ne nous fait pas confiance."

Patrick Fiori a prévu une soixantaine de dates de concerts pour 2021 pour défendre son album Un air de famille, et il espère plus que tout pouvoir les maintenir dans le respect des règles sanitaires : "J’y crois très très fort".

Les 25 ans de carrière de ce chanteur à la voix rare c’est aussi une histoire de grandes collaborations, Johnny Hallyday, Florent Pagny, Soprano, Jean-Jacques Goldman… Alors comment ces relations amicales et professionnelles se sont-elles construites ? Patrick Fiori explique : "Ils me font confiance, ils savent que je vais défendre les choses. (…) J’ai toujours rêvé de travailler avec Jean-Jacques Goldman, je lui ai dit et ça s’est fait. (…) Jean-Jacques pour moi c’est un mec important. Il aime les gens, ce n’est pas pour rien que pour lui ça ait fonctionné".

Patrick Fiori le 13 février 2021
Patrick Fiori le 13 février 2021 Crédit : RTL

Au-delà d’une belle et rare amitié, ce qu’il partage avec Jean-Jacques Goldman c’est aussi l’engagement. Depuis 1999, Patrick Fiori fait partie de la troupe des Enfoirés, et cette année, à cause de l’épidémie, le spectacle a eu lieu sans public, une situation étrange qui a été aussi une belle leçon : "On a compris que la vraie immense star, c’est le public. Si les gens ne sont pas là les choses ne s’articulent pas de la même manière".

À lire aussi
musique
Claudio Capéo et Zucchero chantent "Senza una donna" dans "Le Grand Studio RTL"

L’engagement et la solidarité ont aussi été abordés avec son invitée, la restauratrice Flore Lelièvre. Créatrice des restaurants inclusifs Le Reflet, elle a lancé avec ses équipes depuis fin janvier des repas à 1 euro pour les étudiants, victime d’une grande précarité à cause de l’épidémie. Le Reflet distribue 100 repas par semaine et Flore Lelièvre espère que son mouvement sera suivi par d’autres restaurateurs.

Patrick Fiori, Ophélie Meunier et Flore Lelièvre
Patrick Fiori, Ophélie Meunier et Flore Lelièvre Crédit : RTL

A la fin du Journal Inattendu, c’est Nikos qui a surpris Patrick Fiori avec de jolis mots sur l’homme et l’artiste qu’il est : "il ne ressemble pas aux autres, il n’a pas de posture, de masque, il vient lui-même de la vraie vie. (…) Les grands le reconnaissent, Aznavour l’aimait comme son fils, Goldman comme son petit frère". Emu, Patrick Fiori a avoué que Nikos ne lui avait jamais dit tout cela… Voilà, c’est dit, dans le Journal Inattendu…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Spectacles Chanson Patrick Fiori
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants