1 min de lecture Musique

Laurent Jaoui décrypte le château d'Hérouville, lieu d'enregistrement d'icônes du rock

INVITÉ RTL - Dans son nouveau livre "Hérouville, le château hanté du rock", Laurent Jaoui livre des anecdotes sur cet édifice du Val-d'Oise, où de nombreuses stars sont passées pour y enregistrer des albums mythiques.

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto iTunes RSS
>
Laurent Jaoui décrypte le château d'Hérouville, lieu d'enregistrement d'icônes du rock Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Quentin Marchal

Laurent Jaoui était présent dans RTL Soir, ce vendredi 30 avril, pour promouvoir son livre Hérouville, le château hanté du rock, qui paraîtra le mercredi 12 mai prochain. Dans cet ouvrage, le journaliste et écrivain livre de nombreuses anecdotes sur des icônes du rock, parmi lesquelles David Bowie, Iggy Pop, Elton John ou encore Marvin Gaye, qui ont enregistrées dans ce château du Val-d'Oise certains des plus grands albums rock des années 1970 et 1980.

"Tous les musiciens s'accordent à dire que l'acoustique était exceptionnel et très vite, le studio s'est doté des enceintes et des consoles dernier cri, ce qui faisait que ce qui sortait de ce studio là était assez inimitable" raconte Laurent Jaoui au sujet de ce château acheté par le compositeur Michel Magne. "Le bouche à oreille a fonctionné et des musiciens du monde entier y sont venus" explique-t-il.

"Dès qu'un artiste y allait, il en parlait à sa maison de disques en disant qu'il avait été reçu dans des conditions exceptionnelles, à l'abri des regards" souligne l'écrivain en soulignant que la plupart de ces stars "sont revenues tellement ça leur a plu".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Album Rock
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants