1 min de lecture Musique

"Juliette Gréco était quelqu'un de cash", confie Olivia Ruiz sur RTL

RÉACTION - Au lendemain du décès de Juliette Gréco, Olivia Ruiz rend hommage à la chanteuse avec qui elle avait travaillé sur deux titres de son album "Je me souviens de tout".

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Hommage à Juliette Gréco Crédit Image : AFP/ Bertrand Langlois | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
et Le Service Culture

La chanteuse Juliette Gréco est décédée le 23 septembre 2020 à 93 ans. Olivia Ruiz fait partie de ceux qui ont eu la chance d'écrire pour Juliette Gréco. Deux titres pour l'album Je me souviens de tout sorti en 2009, dont Dans ma chambre de dame. Juliette Gréco fait aussi partie de la construction d'Olivia Ruiz en tant qu'artiste. 

"Juliette je crois aimait ou n’aimait pas, mais n’avait pas d’entre-deux. C’était quelqu’un de cash (...) Il y avait une immense élégance, une immense forme et délicatesse dans sa façon de dire les choses ou d’avoir une gestuelle pour accompagner sa parole", se souvient Olivia Ruiz au micro de RTL. 

"Quand on se met au service d’une interprète comme elle, on ne s’autorise aucune faiblesse. Donc, je crois qu’elle m’a laissé après avoir pris ces deux chansons à la fois une confiance et une exigence aussi encore plus grande sur mes écrits et sur mes interprétations aussi", poursuit-elle, avant de préciser : "Je crois que c’est quelqu’un qui travaillait beaucoup, qui pensait beaucoup les choses avant de les faire. Et c’est ça qui a mené cette justesse permanente".

>
Abd Al Malik & Olivia Ruiz - Hommage à Juliette Gréco - Fête de la Chanson Française 2009
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Juliette Greco Olivia Ruiz
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants