2 min de lecture Musique

Mort de Juliette Gréco : une femme libre, icône de la chanson française

PORTRAIT - La "Jolie môme" de Saint-Germain-des-Près s'est éteinte le mercredi 23 septembre 2020. Icône de la chanson française, amie des poètes et des musiciens, elle a connu une carrière de près de 70 ans.

>
Mort de Juliette Gréco : une femme libre, icône de la chanson française Crédit Image : AFP | Crédit Média : Anthony Martin | Durée : | Date :
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin et Sylvain Zimmermann

C'est une vie en liberté qui nous quitte. Juliette Gréco, l'interprète de Jolie Môme et de La Javanaise, est décédée mercredi 23 septembre à l'âge de 93 ans. L'icône de la chanson française s'est éteinte entourée des siens dans sa maison de Ramatuelle.

Amie des poètes et des musiciens, célèbre interprète de Belphégor à la télévision, Juliette Gréco a survécu au temps et aux modes, conservant tout au long d'une carrière de près de 70 ans les mêmes convictions et les mêmes engagements politiques.

Fille de résistants, Juliette Gréco a toujours eu un sacré caractère. Après que la Gestapo l'ait emprisonné à Fresnes, la chanteuse n'a pas 20 ans lorsqu'elle se choisit une famille de substitution. Révoltée par la guerre, elle s'est tournée vers le Tout-Paris qui défile rive gauche dans les clubs de St Germain des Prés. Un monde qui devient le sien. 

L'égérie Gréco

Dès 1945, Juliette Gréco devient l'image de la jeunesse. Elle se distingue par son allure provocante : pantalons noirs, cheveux longs lâchés, des yeux de biche et un regard charbonneux. "Voulez-vous chanter Gréco ?" lui demande Jean-Paul Sartre après un dîner. Il lui présente alors une liste de poèmes et elle choisit du Raymond Queneau.

À lire aussi
Les chanteurs du groupe "Chagrin d'Amour", Valli et Grégory Ken, en 1984 musique
Chagrin d'Amour : comment le titre rap "Chacun fait c'qui lui plait" est-il né ?

Égérie, Juliette Gréco a fait tourner la tête des hommes et des femmes. On se souviendra de sa passion brûlante avec Miles Davis ou encore de son amitié amoureuse avec Françoise Sagan. Éternelle amoureuse, Gréco a inspiré les plus grands auteurs : Prévert, Trenet, Aznavour (Je hais les dimanches), Brassens, et Léo Ferré qui lui offre la très sensuelle Jolie Môme. Dans les années 60, l'interprète de Déshabillez-moi devient LA Gréco. Sous le charme, Serge Gainsbourg lui offre La Javanaise.

Une grande interprète

Elle se lance plus tard dans la télévision et triomphe dans Belphégor, la série télévisée de Claude Barma. À la même période, Juliette Gréco épouse le comédien Michel Piccoli. Avant que Charles Aznavour ne chante Comme ils disent, elle parle gaiement des amours difficiles avec Les Pingouins.

La chanson était une œuvre théâtrale pour Gréco. Bête de scène, elle vouait une admiration à Jacques Brel qu'elle a chanté dans un album sorti en 2013, accompagné par son deuxième époux, Gérard Jouannest, le compositeur et pianiste de Brel. Ces dernières années Juliette Gréco avait encore su séduire de nouveaux paroliers : Abd al Malik, Miossec et Benjamin Biolay. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Juliette Greco Décès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants