1 min de lecture RTL Originals

Jean-Jacques Goldman : comment "Il suffira d'un signe" a lancé sa carrière

PODCAST - Dans ce nouvel épisode de "Pop Rock Collection", Carole Vega raconte l'histoire d'une chanson incontournable de Jean-Jacques Goldman. Il a suffi d'un morceau un peu trop long pour passer à la radio pour transformer le chanteur d'un groupe inconnu en star nationale.

PRCollection_245x300 Pop Rock Collection Carole Vega
>
3. Jean-Jacques Goldman : "Il suffira d'un signe", le titre qui lança sa carrière Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page de l'émission
Carole Vega édité par Bertrand Laidain

Nous sommes en septembre 1981. Jean-Jacques Goldman sort de l’expérience de son premier groupe Taï Phong. Le musicien se lance en solo avec un premier album éponyme, intitulé tout simplement Jean-Jacques Goldman.

Sur ce disque de 11 titres, il y en a un qui va propulser sa carrière : Il suffira d’un signe, un morceau qui a d’abord été chanté par une femme parce que Goldman ne s’attendait pas à devenir chanteur. Composer et écrire oui, mais chanter en solo, pas forcément. 

Le texte lui est venu en observant la situation de l’Iran dans les années 1979-1980 : le Shah est toujours au pouvoir et Khomeyni est en embuscade, attendu comme un messie. Jean-Jacques Goldman a juste imaginé la réaction du peuple, dans cet espoir de changement. Même si ça ne s’est pas passé exactement comme prévu… 

Une guitare électrique qui emporte tout

Cette chanson explose tout, et le chanteur en est le premier étonné. Parce que le titre est long, il dure presque six minutes. Mais ça marche tout de suite. À partir de ce constat-là, Jean-Jacques Goldman décide qu’en toute circonstance, il se fera plaisir sans jamais vouloir être dans l’air du temps.

À lire aussi
Les Films mythiques, le podcast Cinéma
Vacances d'été 2020 : 10 podcasts sur des films mythiques à écouter

Avec Je te donne, Il suffira d’un signe est l’un de ses titres préférés, parce qu’il y a une énergie très particulière avec cette guitare électrique répétitive, qui emporte tout, qui martèle, qui sillonne et à l’époque où le chanteur faisait de la scène, cette chanson lui procurait une réelle joie en la jouant au public. Il suffira d’un signe, ou la mise en musique de "l’espoir fait vivre".

Abonnez-vous à ce podcast

>> Pop Rock Collection. Chaque mercredi, Carole Vega, animatrice à RTL2, vous dévoile les coulisses des plus grands titres pop-rock qui vous accompagnent depuis toujours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
RTL Originals Pop Rock Collection Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants