1 min de lecture Concert

Coronavirus : les images du premier festival anglais avec distanciations physiques

2.500 personnes ont assisté mardi 11 août au tout premier festival musical imposant des distanciations physiques à Newcastle. Les spectateurs étaient divisés, en petits groupes de cinq, dans des espaces délimités par des barrières.


Mardi soir, Newcastle accueillait le premier concert ouvert de la saison post-confinement avec 2.500 personnes et un respect de la distanciation physique.

Mardi 11 août, Newcastle accueillait le premier concert post-confinement
Mardi 11 août, Newcastle accueillait le premier concert post-confinement Crédit : Twitter @Christian Taylor
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

L'avenir des concerts à l'ère du coronavirus ? Mardi 11 août, à Newcastle (Royaume-Uni), 2.500 fans de musique se sont donné rendez-vous sur la pelouse du Gosforth Park pour un festival d'un nouveau genre, le tout premier respectant les distanciations physiques.

Sam Fender et Heidi Curtis entrent ainsi dans l'histoire puisqu'ils sont les premiers artistes à avoir pu se produire sur scène devant une large foule en plein air... mais attention pas massée sur une pelouse. Les spectateurs étaient installés dans 500 emplacements cloisonnés.

Comme on peut le voir sur les photos postées sur les réseaux sociaux, les festivaliers et les festivalières étaient placés dans de petits carrés "VIP" sur des estrades, délimités par des barrières. Avec 5 personnes maximum par estrade. En fonction de l'emplacement et du prix payé, ils pouvaient s'asseoir sur des chaises longues.

"Sam Fender joue à Newcastle ce soir. Cette organisation est inhabituelle mais c'est très bien vu de la part des organisateurs de trouver un moyen pour faire de nouveau vivre la musique", a réagi une internaute sur Twitter.

D'autres représentations sont prévues au Gosforth Park : Two Doors Cinema Club et les Libertines doivent se produire dans les mêmes conditions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Concert Musique Royaume-Uni
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants