1 min de lecture Antisémitisme

Yann Moix auteur de textes négationnistes : comment il a été rattrapé par son passé

ÉCLAIRAGE - Après la polémique familiale autour de son dernier livre, d'anciens écrits antisémites de Yann Moix ont resurgi cette semaine. Ces dernières années, l'écrivain était pourtant apparu comme un défenseur du judaïsme.

>
Antisémitisme : Yann Moix rattrapé par son passé sulfureux Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Thomas Pierre

À chaque rentrée littéraire sa polémique. Cette année pour Yann Moix c'est double dose : son roman Orléans fait resurgir une querelle familiale particulièrement virulente. Et voilà que L'Express exhume des dessins et des écrits antisémites datant de sa période étudiante. Yann Moix a fini par reconnaître qu'il en était bien l'auteur, du moins en partie, mais il jure qu'il en a honte aujourd'hui. 

Ce n'est pourtant pas la première fois que l'écrivain est taxé d'antisémitisme. La première fois, c'était il y a une dizaine d'années. On lui avait reproché sa proximité avec l'écrivain Marc-Édouard Nabe, auteur d'un livre Au régal des vermines, considéré comme antisémite, ou encore avec l'écrivain négationniste Paul-Éric Blanrue, un proche de Robert Faurisson. 

Dans les deux cas, Yann Moix avait certifié qu'il ne partageait pas leurs idées. Et avoir chassé ces amitiés de jeunesse. Cette jeunesse qui donc le rattrape à nouveau. 

Un passé qu'il regrette

Tout d'abord avec ces dessins réalisés à l'âge de 21 ans dans Ushoahiah, revue confidentielle et négationniste. Dessin d'un déporté jouant de la guitare électrique sur fond de croix gammées et de tas de cadavres. 

À lire aussi
Extrait du film "J'accuse" de Roman Polanski Cinéma
"J'accuse" de Polanski : "La première motivation c'était d'en faire un thriller", dit Dujardin

Et puis ces écrits : "Chacun sait que les camps n'ont jamais existé", "Six millions de juifs soi-disant morts dans les camps", "Les Juifs avides de pognon". Des écrits que Yann Moix regrette profondément. "L'homme que je suis est littéralement épouvanté de ce qu'il a pu produire" affirme t-il. 

Yann Moix qui dit avoir tourné le dos à ce passé nauséabond. Ces dernières années, il est apparu comme un défenseur du judaïsme. Dédiant un poème à Mireille Knoll, rescapée de la Shoah, victime d'un crime antisémite, ou s'affichant comme l'un des meilleurs amis de Bernard-Henri Lévy qu'il caricaturait, pourtant, des années plus tôt en déporté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antisémitisme Yann Moix Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants