1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "VU", la nouvelle version du "Zapping" de Canal+, continue de tacler Bolloré
2 min de lecture

"VU", la nouvelle version du "Zapping" de Canal+, continue de tacler Bolloré

Première diffusion pour la nouvelle version du "Zapping", ce lundi 16 janvier sur France 2. Avec les mêmes ingrédients, l'émission de 6 minutes n'a pas beaucoup changé.

"VU", la nouvelle version du "Zapping" de Canal+ est arrivée sur France 2.
"VU", la nouvelle version du "Zapping" de Canal+ est arrivée sur France 2.
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

"On prend les mêmes et on recommence" ! La nouvelle version du Zapping de Canal+ a fait sa rentrée sur France 2, ce lundi 16 janvier. L'émission emblématique de la chaîne avait été déprogrammée en juillet dernier, par les dirigeants du groupe Canal+. Patrick Menais, créateur du programme en 1989, avec Jean-Michel Ben Soussan, est resté aux commandes de ce qui s'appelle désormais VU. Le magazine de 6 minutes est diffusé du lundi au samedi à 17h25, puis passera à 16h45 et 20h45 à partir du lundi 23 janvier.

Contrainte de changer de nom - l'appellation Zapping étant toujours la propriété de Canal+ - l'équipe de VU a gardé tous les ingrédients de ce qui faisait le succès du programme court. En six minutes, l'actualité à la télévision est passée au peigne fin, et de courtes séquences sont mises bout à bout, comportant de nombreux sous-entendus.

Un ton toujours aussi impertinent

Patrick Menais affirmait que VU garderait ce regard libre et impertinent sur la télévision. Une liberté qu'il n'avait plus sur Canal+, et qu'il retrouve sur la chaîne publique. Les adeptes du rendez-vous qu'était le Zapping ne devraient pas être trop chamboulés de ce changement, les ingrédients qui faisaient la réussite du programme restant les mêmes. Même durée, même contenu.

Au programme, le résumé des moments marquants de la télévision, sur le même ton, et en égratignant toujours les mêmes personnes, dont Vincent Bolloré. L'équipe a décidé de garder un extrait du débat de la primaire de la gauche, diffusé le 15 janvier, où Arnaud Montebourg stipule que Vincent Bolloré a "détruit son outil de travail", en parlant d'iTélé. Un tacle non dissimulé.

À lire aussi

"Il s'agit d'un programme dans lequel j'espère conserver le regard critique et impertinent qui a fait le ZappingVU s'évertuera à délivrer un point de vue libre sur cette vague démentielle d'informations et d'images qui nous submerge au quotidien", promettait Patrick Menais dans une newsletter de France 2.
L'émission avait été déprogrammée de la grille de Canal+ en partie à cause de ce côté impertinent, guidé par Patrick Menais. Car Vincent Bolloré, patron de la chaîne, était souvent visé par les critiques du Zapping. C'est d'ailleurs à la suite de la diffusion dans l'émission en octobre dernier d'un documentaire Complément d'Enquête sur le Crédit Mutuel, censuré par Canal+, que l'émission avait été arrêtée.

"VU", version revisitée du "Zapping" de Canal+

Car si le fond ne change pas, la forme elle, a été quelque peu modifiée. Fini le grésillement si emblématique du programme, et les quelques notes qui introduisaient le Zapping. Entre chaque séquence, un simple blanc a remplacé les crépitements si reconnaissables du rendez-vous de Canal+.

Autre changement, le générique de VU est très différent de celui du Zapping. Bien-sûr le logo - comme le nom, que les créateurs ont dû changer - est différent, comme les quelques secondes précédant les extraits, où les couleurs vives ont remplacé le gris/bleu du précédent générique.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/