2 min de lecture Famille royale

Le prince William rend hommage aux victimes de Christchurch en Nouvelle-Zélande

DIAPORAMA - Le duc de Cambridge a célébré jeudi 25 avril 2019, la fête nationale néo-zélandaise de l'Anzac Day, teintée cette année de tristesse suite à l'attaque de Christchurch. Il a également rencontré des survivants.

Le prince William déposant une couronne de fleurs en hommage aux victimes de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le 25 avril 2019 Crédits : Mark Tantrum / New Zealand Internal Affairs / AFP | Date : 26/04/2019
6 >
Le prince William déposant une couronne de fleurs en hommage aux victimes de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le 25 avril 2019 Crédits : Mark Tantrum / New Zealand Internal Affairs / AFP | Date : 26/04/2019
Le prince William, accueilli par la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern Crédits : Hannah Peters / POOL / AFP | Date : 26/04/2019
Dans la tradition Maori, on célèbre la venue d'un hôte, front contre front. Ce salut est appellé "hongi" Crédits : Mark Tantrum / New Zealand Internal Affairs / AFP | Date : 26/04/2019
Arrivée à la mosquée Al Noor de Christchurch, qui a subit la perte de 50 fidèles lors de l'attaque du 15 mars 2019 Crédits : Tracey Nearmy / POOL / AFP | Date : 26/04/2019
Le prince William rencontre l'imam Gamal Fouda de la mosquée Al Noor de Christchurch Crédits : Joseph Johnson / POOL / AFP | Date : 26/04/2019
Le prince William rencontre des fidèles de la Mosquée Crédits : Joseph Johnson / POOL / AFP | Date : 26/04/2019
1/1
Cécile
Cécile Antoine-Meyzonnade et AFP

Une visite en Nouvelle-Zélande aux allures de recueillement. Le prince William a rendu hommage jeudi 25 avril 2019 aux militaires néo-zélandais et australiens à Auckland à l'occasion des cérémonies de l'"Anzac Day", un moment particulièrement émouvant cette année, six semaines après le carnage commis dans les mosquées de Christchurch. Le lendemain, il a rencontré des survivants du massacre

La Journée de l'Anzac est célébrée le 25 avril en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle est la principale fête nationale des deux pays. À l'aube, les deux nations se lèvent pour une messe traditionnelle afin de commémorer le début des premières attaques des soldats de l'Australian and New Zealand Army Corps (Anzac) sur la péninsule de Gallipoli, dans l'ouest de la Turquie, au matin du 25 avril 1915. Parmi les soldats déployés à Gallipoli au sein de l'Anzac, 11.500 ont péri. Cet épisode meurtrier de la Première Guerre mondiale a contribué à forger les identités de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande en tant qu'États indépendants.

Le duc de Cambridge, qui a fait le voyage en solitaire, sans son épouse Kate Middleton, a déposé une gerbe lors d'une cérémonie à l'Auckland War Memorial Museum. Vendredi 26 avril 2019, accompagné de la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, il a rencontré à Christchurch des survivants du carnage commis le 15 mars dans des mosquées de la ville. Il a rendu hommage à la réaction "remarquable" des Néo-Zélandais après cette tragédie. 

Environ 160 personnes étaient rassemblées à la mosquée al-Nour pour la venue du petit-fils de la reine Elizabeth II, laquelle est officiellement la cheffe de l'État néo-zélandais. Cet "acte de violence était destiné à changer la Nouvelle-Zélande mais vous avez montré dans le deuil de la Nation la profondeur de votre empathie, de votre compassion, de votre chaleur et de votre amour", a-t-il dit en arrivant à la mosquée après avoir rencontré les médecins et infirmiers qui s'étaient occupés des blessés le jour du carnage. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale Prince william People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants