1 min de lecture Les Grosses Têtes

Pierre Bénichou pouvait "réciter du Aragon à la chaîne", se souvient Franz-Olivier Giesbert

RÉACTION - Franz-Olivier Giesbert se rappelle ses débuts au "Nouvel Observateur" avec Pierre Bénichou, pilier du journal et aussi membre sociétaire des "Grosses Têtes".

>
Pierre Bénichou pouvait "réciter du Aragon à la chaîne", se souvient Franz-Olivier Giesbert Crédit Image : Kervin Portelli | Crédit Média : Laurent Marsick | Durée : | Date :
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

De sa longue carrière, beaucoup retiennent que Pierre Bénichou a été journaliste politique, rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef du Nouvel Observateur, renommé ensuite L'Obs. Décédé à 82 ans, Pierre Bénichou laisse un souvenir marquant à un ancien collaborateur : Franz-Olivier Giesbert, qui a tenu à lui rendre hommage.

"Il m'a énormément appris. J'étais tout jeune journaliste, à peine la vingtaine, au Nouvel Observateur et puis j'avais fait un papier qui se laissait se désirer. Il m'a dit : 'Viens petit, là', dans son bureau qui était minuscule et puis là c'était un peu long, le cours était vraiment long, mais il m'a beaucoup appris", démarre Franz-Olivier Giesbert.

"Ce côté joyeux drille, il le cultivait déjà au Nouvel Observateur. Les soirs de bouclage, il faisait l'animation c'était juste dingue, pendant les réunions aussi, il était là, il prenait la parole et c'était toujours les mêmes blagues", se souvient-il. "Je pense qu'il avait déjà inventé certains de ses personnages à l'époque. Il pouvait vous réciter du Aragon à la chaîne, les grands poèmes, il les connaissait par cœur, c'était un homme absolument débordant (...) Il a beaucoup donné à de petits jeunes, dont j'étais autrefois".

Mercredi 1er avril, de 15h30 à 18h00, Laurent Ruquier et son équipe rendront hommage à Pierre Bénichou dans une émission spéciale et diffuseront ses meilleurs moments dans les Grosses Têtes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Grosses Têtes Franz-Olivier Giesbert Pierre Benichou
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants