4 min de lecture Karl Lagerfeld

Mort de Karl Lagerfeld : Choupette, sa mère, la mode... Ses meilleures punchlines

Le décès du "Kaiser" a été annoncé le 15 février 2019. Karl Lagerfeld laisse derrière lui une carrière intemporelle, mais aussi des déclarations bien piquantes.

Karl Lagerfeld le 4 octobre 2016
Karl Lagerfeld le 4 octobre 2016 Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Karl Lagerfeld était une personnalité éminente du monde de la mode et des arts. Le mardi 19 février 2019, le créateur, photographe et couturier hors-pair est décédé. Surnommé "Le Kaiser", il est l'homme qui a permis aux maisons Chanel et Fendi de rayonner à l'international. 

Outre son talent sur les podiums du monde entier, Karl Lagerfeld s'est aussi illustré par des propos, révélateurs de sa personnalité truculente. Sur des plateaux télé, dans des livres ou encore entre deux défilés, le plus parisien des Allemands ne mâchait pas ses mots. Karl Lagerfeld s'exprimait sur tous les sujets. "Je dis toujours ce que je pense, et même parfois ce que je ne pense pas", confiait-il dans le livre Le Monde selon Karl.

Il possédait un franc-parler à double tranchant. De sa chatte Choupette, à sa mère, sans oublier son régime, RTL vous fait (re)découvrir les plus célèbres citations du Kaiser. 

À lire aussi
Les mannequins de Chanel pendant la minute de silence mode
DIAPORAMA - Chanel honore Karl Lagerfeld avant son défilé "station de ski"

Sa chatte Choupette

En 2015, sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel, Karl Lagerfeld confiait qu'elle était "une héritière", avec "sa propre petite fortune". La chatte possède d'ailleurs un compte Twitter et Instagram, suivis par des millions d'abonnés. Le couturier ne tarissait pas d'éloges sur le félin, qui l'accompagnait autant que faire se peut.

Parmi ses plus belles citations sur Choupette, on retiendra celle où il avoue qu'il a "volé" Choupette à un ami [le mannequin Baptiste Giabiconi] au média The Cut, en 2015 : "Choupette était à un de mes amis qui m'a demandé si ma gouvernante pouvait s'occuper d'elle pendant ses deux semaines d'absence. Quand il est revenu, on lui a dit que Choupette ne reviendrait pas chez lui".

En 2013, il expliquait lors d'une interview pour CNN, qu'il aimerait beaucoup se marier avec sa Choupette : "ll n’y a pas, pour l’instant, de mariage entre les êtres humains et les animaux. Je n’aurais jamais pensé que je tomberais à ce point amoureux d’un chat".

Sa mère Elisabeth

De sa mère, il tient le goût des belles choses et aussi la franchise décapante qu'on lui connaît. Au micro de Loïc Prigent, il raconte : "À la fin de sa vie elle ne portait que du Sonia Rykiel, elle trouvait que tout ce que je faisais était moche (...). Elle avait des cheveux noirs comme un corbeau ce qui fait qu'elle avait de très beaux cheveux blancs, ce qui n'est pas mon cas. Les miens étaient comme du Coca-Cola, quand j'étais enfant elle disait que je ressemblais à une vieille commode d'acajou et qu'elle voulait me teindre les cheveux parce qu'elle trouvait cette couleur absolument abominable". 

Autre anecdote drôle et cruelle : "Elle me disait toujours que j’avais de trop grosses narines et qu’on devrait téléphoner à un tapissier pour qu’il y installe des rideaux…" Et Karl de fixer le personnage ainsi : "Elle me disait toujours : 'Tu me ressembles mais en beaucoup moins bien'. Ça, j'ai entendu ça toute ma vie." Si vous trouvez que Karl Lagerfeld est un peu trop franc, il faut sans doute chercher cette qualité du côté de sa mère. 

La mode

Karl Lagerfeld et Salvador Dali en 1984, lors présentation de la collection printemps-été de Chanel dessinée par Karl Lagerfeld
Karl Lagerfeld et Salvador Dali en 1984, lors présentation de la collection printemps-été de Chanel dessinée par Karl Lagerfeld Crédit : PIERRE GUILLAUD / AFP

Sa carrière commencera sur les chapeaux de roues d'abord chez Balmain où il se sent rapidement à l'étroit, puis chez Jean Patou avant de devenir indépendant. Il intègre par la suite plusieurs maisons : Chloé où il travaille sur le prêt-à-porter et les accessoires, le fourreur italien Fendi à Rome dont il a réalisé le logo (et sa création, selon lui, fut sa création la plus rentable puisqu'il avait déposé ce dessin réalisé en quelques secondes sur un bout de table), puis Chanel. Il expliquait : "Je suis une sorte de nymphomane de la mode qui n'atteint jamais l'orgasme".

Dans le livre Le monde selon Karl, qui recense les meilleures citations du Kaiser, il expliquait que "La mode n’est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral". Le créateur avait aussi un avis bien tranché sur le jogging : "Les pantalons de jogging sont un signe de défaite. Vous avez perdu le contrôle de votre vie, donc vous sortez en jogging". 

Son régime

En découvrant les créations du petit génie de Dior, Hedi Slimane, Karl Lagerfeld se décide à perdre ses kilos en trop qu'il tentait parfois de cacher derrière un éventail très Grand Siècle. Peu importe ce qu'il lui en coûtera, il rentrera dans les costumes du styliste français.

En 13 mois, il perd 42 kilos. Le régime draconien fut créé sur mesure par le Dr. Jean-Claude Houdret, une recette qui se transforma en un vrai petit succès en librairie : Le meilleur des régimes. Parmi ses meilleurs punchlines concernant la perte de poids, "Un régime est le seul jeu où vous gagnez en perdant", dans le livre Le monde selon Karl.

Son style

Karl Lagerfeld le 18 mai 2005 au nouveau Palazzo Fendi
Karl Lagerfeld le 18 mai 2005 au nouveau Palazzo Fendi Crédit : AFP

Très tôt, Karl Lagerfeld se fait remarquer pour son attitude singulière et sa façon de porter des cheveux plus longs que les autres garçons et des vêtements légèrement différents.

L'autre grande construction restera son corps et sa silhouette devenue une véritable marque. Après tout, il s'agit-là du vaisseau de son esprit si fertile. Il y a les cheveux, les lunettes et les accessoires. Ils le rendent reconnaissable sur tous les continents, masque le "regard de chien battu" que lui imposerait sa myopie ou les signes de l'âge qui marbrent son cou.

Sur ses célèbres lunettes, le couturier explique à Vice en 2010 : "C'est ma burqa. Une burqa pour les hommes. Je suis un peu myope, et les myopes, quand ils retirent leurs lunettes, ils ont un air de petit chiot mignon qui veut se faire adopter". Il possédait aussi une phrase pour ses mitaines : "Je porte des mitaines depuis au moins quinze ans avant tout pour éviter d'avoir des taches sur les mains. Et aussi pour ne pas avoir à serrer des mains moites, comme des éponges. C'est hélas trop courant et dégueulasse" dans les colonnes de Vogue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Karl Lagerfeld Décès Mode
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796989145
Mort de Karl Lagerfeld : Choupette, sa mère, la mode... Ses meilleures punchlines
Mort de Karl Lagerfeld : Choupette, sa mère, la mode... Ses meilleures punchlines
Le décès du "Kaiser" a été annoncé le 15 février 2019. Karl Lagerfeld laisse derrière lui une carrière intemporelle, mais aussi des déclarations bien piquantes.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/mort-de-karl-lagerfeld-choupette-sa-mere-la-mode-ses-meilleures-punchlines-7796989145
2019-02-19 21:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yvzdZp0rnAHE45ScqJLBDw/330v220-2/online/image/2019/0124/7796326565_karl-lagerfeld-le-4-octobre-2016.jpg