1 min de lecture People

Michou, l'homme qui se riait de la mort : "Ma tombe aussi sera bleue !"

Michou, qui s'est éteint ce dimanche 26 janvier, n'a jamais craint la mort. Il en riait même avec ses amis.

Michou, avec un artiste transformiste de son cabaret, le 20 juin 2016.
Michou, avec un artiste transformiste de son cabaret, le 20 juin 2016. Crédit : JOEL SAGET / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Michou, célèbre patron de cabaret parisien, est décédé ce dimanche 26 janvier. Michel Catty, de son vrai nom, avait 88 ans. À Montmartre, il était le roi du spectacle. Et le roi du quartier aussi. C'est d'ailleurs tout près de son cabaret (rue des Martyrs), qui porte son nom, qu'il a choisi d'être enterré.

Car la mort, il y pensait depuis plusieurs années. Il en parlait avec ses amis. Ça ne lui faisait pas peur du tout. Il disait qu'il allait "partir en voyage". "J’y pense depuis quelque temps. Je suis même allé au cimetière Saint-Vincent à Montmartre pour choisir ma place. Ma tombe aussi sera bleue !", confiait-il à Paris Match en 2015.

Michou se riait de la mort. Le jour où il a choisi sa tombe, il était accompagné de ses amis. Et même si l'ambiance du cimetière ne prêtait pas forcément à sourire, lui ne s'est pas fait prier pour faire une blague : "J’ai demandé à des amis de m’accompagner au cimetière. Je me suis allongé sur une tombe et je leur ai dit : 'Prenez la photo maintenant ! A l’intérieur, vous ne me verrez plus'."

Après sa mort, Michou souhaitait que son cabaret "soit fermé deux jours après, qu'il soit un souvenir pour tous ceux qui m'ont aimé". Celui que l'on surnomme "le prince bleu de Montmartre" voulait que l'on se souvienne de lui comme quelqu'un de "sincère" et "sensible à l'amitié". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Mort Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants