2 min de lecture People

Michou : "Après ma mort je veux que le cabaret ferme deux jours plus tard"

INVITÉ RTL - Michou fête ses 85 ans et les 60 ans de son cabaret transformiste à Montmartre.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Michou : "Après ma mort je veux que le cabaret ferme deux jours plus tard" Crédit Image : EREZ LICHTFELD/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Eléanor Douet

À 85 ans, l'homme en bleu est toujours le roi de la nuit parisienne. Le 20 juin, Michou a fêté les 60 ans de son cabaret transformiste situé près de la butte Montmartre. "Ça a été un grand moment de ma vie, un bel anniversaire", confie-t-il. "J'étais entouré de gens qui m'aiment et que j'aime". Parmi les invités de cet anniversaire exceptionnel : Catherine Frot, Alain Delon, Bernard Tapie, Valérie Trierweiler ou encore Jean-Paul Belmondo. Depuis 60 ans, Michou passe toutes ses soirées dans son cabaret et confie boire environ deux bouteilles et demie de champagne par jour. "Ma fontaine de jouvence", affirme-t-il. "Regardez, cherchez une ride", plaisante-t-il. À l'occasion des 60 ans de son cabaret, Michou sort un album avec Annie Cordy, Michou's Folies 1956 - 2016. Avec beaucoup d'émotion, le roi de la nuit parisienne explique : "Annie comme moi, on a fait cet album pour une œuvre : les P'tits Poulbots à Montmartre , pour qu'ils passent de bonnes vacances". 

Michou, c'est d'abord l'histoire de Michel Georges Alfred Catty né le 18 juin 1931. En 1949, il quitte Amiens pour Paris. C'est là qu'il rencontre une dame qui tient un bar en gérance. Sept ans plus tard, Madame Un Tel, situé au 80 rue des Martyrs dans le 18e arrondissement de Paris devient Chez Michou, avec ce cabaret transformiste : une idée de Michou. "Avec trois copains, on voulait faire une soirée un peu fantaisiste, et j'ai eu l'idée de dire 'et si on se déguisait'. Et on a fait un petit spectacle de vingt minutes", raconte-t-il. 

Mes lunettes, c'est aussi pour me protéger de ma timidité.

Michou
Partager la citation

L'établissement se fait connaître grâce à un article dithyrambique du journaliste Edgar Schneider. Malgré tout, ce genre de spectacle, avec des hommes qui se travestissement et qui "mettent des bas résilles" était extrêmement provoquant dans cette France gaulliste très chaste à l'époque. Pourtant, Michou est "fier" de lui, de son cabaret ouvert en 1956, où il n'est jamais question de vulgarité. Après sa mort, Michou souhaite que le cabaret "soit fermé deux jours après, qu'il soit un souvenir pour tous ceux qui m'ont aimé". 

Si Michou a été rendu célèbre, c'est bien sûr pour son cabaret mais aussi pour son look bleu, des lunettes, à la chemise en satin. "Mes lunettes, c'est aussi pour me protéger de ma timidité", confie-t-il. Sa timidité, Michou la drape d'excentricité. Dans sa bulle à Montmartre, Michou suit tout de même l'actualité. L'attentat dans un club gay d'Orlando l'a profondément touché, lui qui très tôt a défendu l'homosexualité. "Ça me fait beaucoup de peine. Moi qui suis un homosexuel notoire, quand je vois ça, ça me rend malheureux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Spectacle Anniversaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants