4 min de lecture Front national

Quand Jean-Marie Le Pen passe la soirée "Chez Michou"

L'ex-leader du Front national a rendu visite le week-end dernier au célèbre propriétaire du cabaret de Montmartre à Paris.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Jean-Marie Le Pen pose avec Michou Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot

La photo du jour, Jean-Marie Le Pen chez Michou. Photo à découvrir dans Le Parisien-Aujourd'hui en France. Elle a été prise samedi 3 février dans la soirée dans le célèbre cabaret montmartrois. L'ex-leader du Front national pose une veste bleue sur le dos, même bleu que celle de Michou qui est d'ailleurs à ses côtés. "Une photo qui ne doit rien au hasard, explique la journaliste Valérie Hacot. Il pourrait s'agir d'un clin d’œil destiné à amadouer les juges."

Ce mercredi, soit 4 jours après cette folle soirée, Jean-Marie Le Pen doit en effet comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la haine et injure publique envers les homosexuels. En mars 2016, il avait assuré que la pédophilie avait "trouvé ses lettres de noblesse dans l'exaltation de l'homosexualité". Rebelote un an plus tard : en avril 2017, Jean-Marie Le Pen avait critiqué l'hommage rendu à Xavier Jugelé, ce policier assassiné par un terroriste sur les Champs-Élysées, dénonçant un hommage à l'homosexuel plutôt qu'au policier.

La pique de Sarkozy à Wauquiez

La pique du jour, elle est à lire dans L'Express. Petite phrase signée Nicolas Sarkozy. À des élus de droite avec qui il déjeunait et qui l'interrogeait pour savoir s'il donnait des conseils à Laurent Wauquiez, l'ancien président a répondu ceci : "Je n'en donne que si on m'en demande. Laurent n'en demande pas. Il doit être très occupé en ce moment, il a du mal à décrocher son téléphone". Et d'ajouter : "J'arrive plus facilement à joindre Macron que lui..." L'intéressé appréciera sans doute.

À lire aussi
Thierry Mariani, le 14 février 2017 à l'Assemblée nationale. Rassemblement national
Les actualités de 6h30 - Les Républicains : après Mariani, une vague de départs pour le RN ?

Dans L'Express également ce mercredi, un logiciel pour prédire les vols et les cambriolages. Ce n'est pas de la science-fiction, la gendarmerie teste le dispositif depuis le 1er octobre dans 11 départements, dont l'Oise, le Puy-de-Dôme, la Seine-et-Marne et les Alpes-Maritimes. Le principe est simple, des ingénieurs ont répertorié l'ensemble des vols de véhicules et des cambriolages ces 7 dernières années. À partir de cela, ils ont établi une modélisation. Comme sur une carte météo, les forces de l'ordre voient en temps réel là où le danger existe et peuvent donc adapter leur surveillance. Expérimentation encore en cours, elle doit durer jusqu'au mois d'avril, avant peut-être d'être généralisée. Les premiers résultats en tout cas  sont encourageants : le taux de réussite de la prédiction des événements se situe entre 83 et 87%.

Les inégalités face à l'espérance de vie

Dans Le Figaro, on découvre ce matin que les tarifs des mutuelles vont sans doute encore augmenter. De +2 à +4% d'après le président de la mutualité française qui fédère 650 mutuelles et 35 millions d'assurés. Elles se disent obligées de répercuter de nouvelles dépenses, comme la hausse du forfait hospitalier. Voilà en tout cas qui risque d'aggraver encore un peu plus les inégalités.

D'après les chiffres de l'Insee publiés ce matin par Le Monde, les hommes les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus pauvres. En clair, un homme qui gagne 5.800 euros par mois peut espérer vivre jusqu'à 84 ans. L'espérance de vie tombe à moins de 72 ans dès 470 par mois. Chez les femmes, l'écart est moins important, mais ne disparaît pas pour autant : l'espérance de vie des plus modestes s'élève à 80 ans, contre un peu plus de 88 ans pour les mieux loties.

La neige et le travail

Dans vos journaux également ce matin, la neige bien sûr. C'est d'ailleurs la une de bon nombre de quotidiens. "Attention aux dérapages", titre ainsi le Courrier de l'Ouest. Pour Le Télégramme c'est : "Vigilance exigée !" Le site du Figaro tente lui de répondre à une question que beaucoup d'entre vous se pose sans doute ce matin : que risque-t-on si on ne va pas travailler à cause de ces intempéries ? Votre patron peut-il vous sanctionner ? Eh bien oui. La neige peut constituer un cas de force majeure, mais à une condition : l'événement doit être imprévisible. Or, dans le cas de l'épisode neigeux que nous connaissons, il était annoncé.

Ça, c'est pour la loi. Dans les faits, tout dépend bien sûr de l'employeur. En théorie, cas de force majeure ou pas, votre employeur a tout à fait le droit de déduire de votre salaire vos heures d'absence. Enfin, sachez également que, toujours si l'on s'en réfère au texte, vous n'avez pas le droit de partir plus tôt de votre travail pour anticiper les difficultés de transports, à moins bien sûr d'une autorisation de votre patron.

Un chauffagiste fait polémique

Un sérieux coup de froid qui tombe à pic pour cet artisan du nord de la France, un patron d'une entreprise de chauffage. Il avait suscité la polémique il y a deux mois avec une pub montrant une femme nue chez elle disant : "Chauffage du Nord, quand il fait froid j'adore." Face au tollé, les affiches avaient été retirées. Cette fois, c'est un homme qui pose, en petite tenue, derrière une fenêtre face à un paysage enneigé. Le slogan ne change pas. C'est à découvrir dans la Voix du Nord. Personnellement je ne suis pas convaincue que cela soit beaucoup mieux ! Faudrait peut-être essayer avec une veste, tiens au hasard, celle de Michou !

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Front national Jean-Marie Le Pen Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792159188
Quand Jean-Marie Le Pen passe la soirée "Chez Michou"
Quand Jean-Marie Le Pen passe la soirée "Chez Michou"
L'ex-leader du Front national a rendu visite le week-end dernier au célèbre propriétaire du cabaret de Montmartre à Paris.
https://www.rtl.fr/actu/politique/jean-marie-le-pen-pose-avec-michou-7792159188
2018-02-07 13:28:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JKd0elI1nVsRnK8Y6mYSqA/330v220-2/online/image/2017/0919/7790157726_jean-marie-le-pen-fondateur-du-parti-du-front-national-le-28-septembre-2016.jpg