3 min de lecture États-Unis

Meghan Markle, Harry et Oprah : les coulisses d'une interview à 7 millions de dollars

ECLAIRAGE - L'interview très réfléchie et préparée du couple par la reine américaine de la confession aura fait l'effet d'une petite bombe.

Meghan et Harry lors de l'interview face à Oprah Winfrey dimanche 7 mars 2021
Meghan et Harry lors de l'interview face à Oprah Winfrey dimanche 7 mars 2021 Crédit : JOE PUGLIESE / HARPO PRODUCTIONS / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Il y a le contenu explosif de l'interview qui ne manquera pas de marquer l'histoire de la monarchie la plus influente du monde pour longtemps. Et il y a les coulisses de l'un des évènements médiatiques de l'année. L'interview d'Oprah Winfrey de Meghan Markle et son époux, le prince Harry, diffusée sur CBS dans la nuit du 7 au 8 mars 2021 est un moment rare. Et ce qui est rare est précieux. 

Tout d'abord, si les interviews ne sont jamais bien chères voire gratuites dans la vaste majorité des cas, celle des Sussex s'est vendue à prix d'or. La chaîne CBS pour laquelle ne travaille pas Oprah Winfrey (mais des liens solides unissent la présentatrice et productrice au network) a déboursé entre 7 et 9 millions de dollars pour pouvoir diffuser cette interview en exclusivité a dévoilé nos confrères du Wall Street Journal. Le moment a été choisi avec attention : un dimanche, jour d'audience traditionnellement forte, juste après le programme phare de la chaîne 60 Minutes, elle aussi réputée pour ses enquêtes et entretiens sulfureux. 

CBS compte bien rentrer dans ses frais grâce aux audiences puisque les 30 secondes de publicité pendant avant, pendant et après l'interview ont été facturées 325.000 dollars par la chaîne. CBS peut aussi vendre cette interview à l'international. Au Royaume-Uni, c'est la chaîne ITV qui a sorti son chéquier pour diffuser l'intégralité du programme qui a égratigné la famille royale. En France, c'est TMC du groupe TF1 qui diffusera ce lundi soir l'interview avec l'un des présentateurs stars du groupe, Nikos Aliagas. Outre l'interview, un documentaire plus léger sur le mariage des Sussex, Meghan et Harry : un conte de fées des temps modernes, sera diffusé.

Cette histoire de gros sous ne viendra pas enrichir Meghan Markle ou le prince Harry qui, pourtant, ne disposent plus des fonds royaux pour mener leur vie. Un porte-parole de CBS a expliqué que Meghan et Harry n'avaient pas été rémunérés pour cette interview

Pourquoi maintenant ?

À lire aussi
Top Chef
"Top Chef" 2021 : quarts de finale, épreuves, invités... Que vous réserve l'épisode 13 ?

L'interview s'est déroulée en deux parties distinctes. La première était un face-à-face entre Oprah et Meghan. Un cadre plus intimiste mais très contrôlé qui permettait au duo d'offrir l'image de confidences plus sincères. Lors de la seconde partie, plus lumineuse, Harry était aux côtés de sa femme. Meghan, enceinte de la future petite-fille du couple, était clairement la star de cette interview. Le récit de cette Américaine qui a pénétré quelques années la très magnétique et terrifiante famille royale britannique avant de s'enfuir avec son mari et son fils était, naturellement, très attractive en terme de story-telling.  

L'interview est venue percuter la stratégie médiatique de la famille royale et les différentes contre-attaques de Buckingham. Le Palais a annoncé ouvrir une enquête sur le harcèlement présumé de Meghan Markle envers des employés du Palais. Une attitude contestée par les proches des Sussex et une partie du public qui considéraient que Buckingham faisait preuve d'un zèle coupable en ouvrant une enquête contre Meghan quand ils faisaient bloc pour défendre le prince Andrew empêtré dans l'affaire Epstein. La prise de parole presque simultanée de la reine et l'état de santé défaillant de son mari, le duc d'Edimbourg, ont aussi été brandis comme autant d'arguments pour réduire au silence les Sussex ou les faire passer pour des individus insensibles.

Pourquoi Oprah ?

Comme Oprah a obtenu cette interview ? On pourrait croire que rien ne résiste à Oprah Winfrey. Pourtant, pour atteindre et convaincre Meghan Markle et le prince Harry, même Oprah a du faire des efforts. La papesse des talk-show s'est rapprochée du cercle Markle il y a plusieurs années et entretient ce lien important. Dans ce cercle très restreint on peut trouver la famille Obama ou celle de Beyoncé, les géants Disney ou Netflix ne sont pas loin. Un vrai système de codépendance et d'influence médiatique a été tissé outre-Atlantique pour accueillir, aider et, parfois, se servir des Sussex. La première rencontre entre Meghan et Oprah remonte à 2018 à Londres quand la duchesse habitait Kensington Palace. Oprah était une figure majeure pour l'ancienne actrice, mais Meghan venait d'atteindre un niveau de célébrité égal voir supérieur à la présentatrice. Une fascination mutuelle s'exerçait. 

En avril de la même année, Oprah a invité la mère de Meghan, Doria, à un déjeuner et un entraînement de yoga. En deux mois, Oprah était devenue une proche et elle a gagné son carton d'invitation au mariage des jeunes tourtereaux. Quelques mois après, le Megxit est intervenu et les Sussex ont emménagé en Californie. Très, très près du domaine d'Oprah à Montecito. C'est cette proximité géographique et amicale qui a probablement rassuré Meghan et Harry lorsqu'il fut question de donner une interview.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Famille royale Meghan Markle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants