3 min de lecture Royauté

Lady Diana : pourquoi la princesse des cœurs a marqué les Britanniques

Le 31 août 1997, Diana Spencer décédait dans un accident de voiture sous le pont de l'Alma, à Paris. Vingt ans plus tard, la princesse de Galles est toujours importante pour les citoyens britanniques.

Lady Diana en 1992
Lady Diana en 1992 Crédit : HUSSEIN ANWAR/SIPA
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Les images ont fait le tour du monde. Le 31 août 1997, des milliers de citoyens de la couronne britannique apprennent le décès de Diana Spencer, dite Lady Di, à Paris, au cours d'un tragique accident de voiture dans le tunnel du pont de l'Alma. À l'annonce de la nouvelle, des Britanniques sont filmés dans les rues, les larmes aux yeux, bouleversés par le décès de celle qu'on surnommait "la princesse des cœurs."

Dans le documentaire Diana, notre mère : sa vie, son héritage, les princes William et Harry se souviennent encore de la surprise qu'ils ont eue de voir autant de citoyens partager leur peine, alors qu'ils n'avaient jamais connu leur mère personnellement. Des inconnus viennent même déposer des gerbes de fleurs devant le palais de Kensington, à Londres, où vivait la princesse.

Vingt années se sont écoulées depuis le drame. La fièvre est retombée, le souvenir de Diana s'estompe chez les jeunes générations, mais le mythe médiatique perdure. Ce funeste anniversaire est célébré à la télévision au gré de divers documentaires consacrés à l'ancienne épouse du prince Charles, comme un témoignage de l'influence et de la popularité exceptionnelle de la princesse de Galles. Aujourd'hui encore, cette figure royale conserve une place de choix dans le cœur des Britanniques.

Une princesse proche du peuple

La popularité de Lady Diana n'est plus à démontrer. Son grand cœur et sa personnalité avenante lui ont valu l'adoration du peuple. Diana Spencer épouse le prince Charles en 1981, et avec lui la famille royale. L'histoire de Lady Diana est l'incarnation même du conte de fées qui se réalise, du moins au début. Une jeune femme certes aristocrate mais discrète épouse celui qui est destiné à devenir le roi d'Angleterre. Aux yeux du peuple, elle incarne l'épouse idéale, une mère aimante, ainsi qu'une princesse à la fois naturelle et élégante.

À lire aussi
La reine Elizabeth II lors de la parade pour son 92ème anniversaire, le 9 juin 2018 royauté
Elizabeth II, "souffrante", manque une cérémonie officielle à Londres
La princesse Diana lors de son voyage en Inde en février 1992
La princesse Diana lors de son voyage en Inde en février 1992 Crédit : Sipa

Elle doit sa grande popularité à sa proximité avec le peuple. Contrairement aux autres membres de la famille royale, plus rigides sur le protocole, la princesse de Galles adopte une attitude plus informelle. Lors des tournées à l'étranger, elle n'hésite pas à s'agenouiller pour se retrouver à la hauteur des enfants ou des personnes en fauteuil roulant. Elle force alors la monarchie à descendre de sa tour d'ivoire pour se rapprocher de son peuple.

Elle a modernisé la couronne britannique

Lorsque Lady Diana se voit confier ses premières missions en tant que bru d'Elizabeth II, un vent de fraîcheur souffle sur Buckingham Palace. La jeune femme a réussi à dépoussiérer une institution vieillissante. Interviewée par Le Figaro, l'historienne canadienne Carolyn Harris est revenue sur l'influence de la jeune femme sur la couronne : dans les années 1960, l'étiquette de la couronne était beaucoup trop rigide par rapport à la vague de souplesse adoptée par la société britannique, "la monarchie devient démodée et réticente à évoluer avec son temps".

Son attitude plus souple la rend beaucoup plus populaire et insuffle un vent de renouveau sur le protocole trop corseté. La leçon semble aujourd'hui apprise. On ne s'étonne presque plus de voir Elizabeth II face à James Bond pour les JO de Londres de 2012.

La Princesse Diana a dépoussiéré la monarchie britannique
La Princesse Diana a dépoussiéré la monarchie britannique Crédit : Papixs/SIPA

Diana Spencer a également profité de sa fonction pour défendre les causes qui lui sont chères : elle mène de grands combats pour aider les victimes du sida mais aussi contre l'usage des mines antipersonnel. En 1987, elle est la première personnalité photographiée touchant une personne atteinte du VIH. Avec Lady Diana, la monarchie n'est plus seulement un symbole, elle devient utile.

Une voile de mystère entoure toujours Lady Diana

Vingt ans après sa mort, Diana reste toutefois une personnalité toujours très mystérieuse. Sa relation tumultueuse avec le prince Charles et son divorce ont provoqué un véritable raz-de-marée qui a défrayé la chronique ainsi qu'une vague de sympathie pour la princesse. Mais son destin tragique l'érige, aujourd'hui encore, au rang de la princesse sacrifiée et de l'icône maudite, au même titre que Marilyn Monroe ou Grace Kelly, véritables icônes disparues dans des circonstances qui soulèvent encore des questions.

Les théories les plus folles continuent d'alimenter le mystère autour de sa mort, dont plusieurs personnes ont cherché à dévoiler la face sombre. Si les spécialistes s'accordent à valider la thèse de l'accident, tout le monde ne se contente pas de cette explication, entretenant le mystère autour de ce décès qui a bouleversé le monde entier.

Aujourd'hui, l'héritage de Lady Diana vit à travers ses deux fils, qui ont repris le flambeau et poursuivent ses différents engagements humanitaires. La nouvelle génération, elle, a reporté son amour pour la princesse de Galles vers sa bru, Kate Middleton, qui semble bel et bien avoir conquis le cœur des Britanniques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royauté Famille royale Lady Diana
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789876294
Lady Diana : pourquoi la princesse des cœurs a marqué les Britanniques
Lady Diana : pourquoi la princesse des cœurs a marqué les Britanniques
Le 31 août 1997, Diana Spencer décédait dans un accident de voiture sous le pont de l'Alma, à Paris. Vingt ans plus tard, la princesse de Galles est toujours importante pour les citoyens britanniques.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/lady-diana-pourquoi-la-princesse-des-coeurs-a-marque-les-britanniques-7789876294
2017-08-31 07:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uaPO8NFZXNAOvAU1Plscnw/330v220-2/online/image/2017/0830/7789894065_lady-diana-a-marque-les-britanniques.jpg