1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "Koh-Lanta" : nouvelles révélations sur le scandale des repas interdits
2 min de lecture

"Koh-Lanta" : nouvelles révélations sur le scandale des repas interdits

Après les aveux de Teheiura, les enquêtes interne et journalistique continuent pour savoir si d'autres candidats ont triché...

Claude, Sam et Teheiura dans "Koh-Lanta"
Claude, Sam et Teheiura dans "Koh-Lanta"
Crédit : TF1
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

La nourriture de nouveau sur le devant de la scène. Quelques semaines après l'élimination spectaculaire de Teheiura, de nouvelles accusations de tricherie font surface. "Depuis quelques semaines, nous avons reçu des informations orales selon lesquelles certains concurrents auraient pu se nourrir ponctuellement par des moyens qui ne sont pas dans les règles de Koh-Lanta", annonce Adventure Line Productions au journal Le Parisien qui révèle ces nouveaux dysfonctionnements. L’enquête interne est en cours pour faire la part des choses et démêler le vrai du faux. 4 à 5 candidats seraient concernés.

Sam et Claude sont toujours dans l'œil du cyclone et ce dernier, souvent considéré comme l'aventurier idéal par l'émission et ses fans serait particulièrement protégée par la production. "Il a beaucoup hésité sur la stratégie à avoir concernant sa triche, note un proche anonyme contacté par le journal. D’autant plus qu’un autre candidat les a surpris dans le noir et a tout raconté. Claude aurait pu dire que la tentation était trop grande. Il a finalement décidé de nier jusqu’à la mort. Après tout, les caméras n’étaient pas là". Un autre témoin ajoute : "Il s’est fait repérer de nuit par un gardien du côté de la tente des techniciens. Mais il a pu repartir à moindres frais." Le principal intéressé, lui, n'accepterait pas de répondre aux interviews si cette question sensible est abordée.

D’autres candidats auraient également mangé sur l’île du Conseil (là où a lieu l'élimination). Ils auraient profité du sommeil des gardiens et de la proximité d'un motel et de généreux voisins qui continuent de garder le silence mais s'amusent de la situation. Les noms des gourmands (et tricheurs) ne sont pas révélés pour autant. La production veut cependant préserver un nom de ces histoires : Ugo. "La véritable légende de cette saison, c’est Ugo. Il aurait peut-être aimé être dans les histoires de tricherie, mais personne ne le lui a proposé !", note une source du Parisien. Plus que l'image des candidats, c'est la respectabilité du programme qui est en jeu dans cette histoire. Koh Lanta est célèbre pour sa rudesse et rien ne saurait écorner cette réputation. 

Ces petits arrangements avec la nourriture étaient nombreux et variés mais les candidats ne pourraient pas en parler facilement puisqu'ils sont tenus par une sévère clause de confidentialité. 30.000 euros pourraient être exigés à un candidat qui raconterait les secrets de la production. Mais certains, sous couvert d'anonymat, ont tenu à rapporter ce trafic de nourriture qui, selon eux, "dénature le jeu".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/