1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Un bon programme avec un mauvais titre fait une mauvaise audience"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Un bon programme avec un mauvais titre fait une mauvaise audience"

ÉDITO - Le titre joue pour beaucoup dans le succès d'une émission et donc dans leur score d'audiences, selon Isabelle Morini-Bosc.

Un mauvais titre d'émission n'attire pas les téléspectateurs
Un mauvais titre d'émission n'attire pas les téléspectateurs
Isabelle Morini-Bosc

Vous vous souvenez de cette publicité pour le loto disant "cent pour cent des gagnants ont joué". Une formule astucieuse stipulant qu'il faut mettre toutes les chances de son côté, et que si on n'est pas certain de gagner en ayant joué, on est en revanche sûr de perdre en ne jouant pas.

C'est un peu pareil pour la télé, à bien y réfléchir. Si on n'est pas assuré de faire une bonne audience avec une émission bénéficiant d'un bon contenu, de bonnes bandes-annonces et d'un bon titre, on est quasiment assuré d'en faire une mauvaise si cette même émission ne possède rien de tout cela, à quelques contre-exemples près. Alors concentrons-nous aujourd'hui sur... Les titres. Pas les titres de noblesse non, les titres tout court.

Pour reprendre notre formule sur les jeux d'argent, s'il n'est pas certain qu'un bon programme avec un bon titre fasse une bonne audience, il est presque certain qu'un bon programme avec un mauvais titre va en faire une mauvaise... D'audience, évidemment ! Vous me suivez ? Il y a en effet beaucoup à dire. Et à redire. Si je vous lâche, par exemple Les Invisibles, à quel programme cela vous fait-il penser spontanément ? 

De l'importance d'un bon titre pour une émission

J'ai posé la question à plusieurs personnes de sensibilités différentes. Quelle réponse est le plus souvent ressorti du test ? Et bien pour la plupart des interviewés, il s'agissait d'une enquête sur les SDF ou les migrants, autrement dit sur tous ceux qui tentent de survivre et que nous ne voulons pas voir, par indifférence ou par peur que ce soit contagieux ! Certains affirmaient même avoir vu ce reportage ! Or Les Invisibles, c'était en fait une spéciale caméras cachées présentée par Arthur. Soit un bon divertissement dans lequel tout le monde - connu ou inconnu - piégeait tout le monde.

À lire aussi

Mais n'a-t-on pas plutôt envie de regarder le vendredi soir un divertissement sympathique plutôt que des témoignages poignants ne préparant pas vraiment au sommeil juste avant le weekend ? Vous pouvez certes me répondre avec justesse et justice qu'il suffit de regarder le programme-télé pour savoir exactement de quoi il s'agit. Sauf que vous me parlez là d'un monde idéal où chacun prend le temps de tout regarder avec attention et bonnes intentions. 

Des scores inférieurs à ce qu'ils auraient pu être

Dans la vraie vie, le téléspectateur ultra-sollicité se contente souvent de feuilleter son hebdo-télé et de noter "à la volée" qu'il y a NCIS sur M6, Cherif sur France 2, et des "tas de trucs" rigolos et surtout très clairement identifiés sur TMC, W9, que sais-je encore. Et dès lors, comme dit l'autre, il va "se faire voir ailleurs". Sans être indigne, le score était tout de même très inférieur à ce qu'il aurait pu être.

Autre exemple plus récent : Diversion vendredi dernier, sur TF1 toujours. Qui pouvait deviner qu'il s'agissait de magie, d’époustouflants numéros justement assurés par de "sacrés numéros", tous beaux tous époustouflants. Le divertissement était formidable, le titre regrettable. Et là encore, le téléspectateur perturbé avait privilégié ce qu'il appréciait déjà (Cherif, NCIS, des images rigolotes sur la TNT...).

Avec là encore, subséquemment, une faible part de marché hélas inversement proportionnelle à la réelle qualité d'ensemble. Et ne croyez pas que cela ne concerne que la première chaîne. Qui a oublié Mon food truck à la clef, un concours opposant des cuisiniers amateurs de restaurant-sur-roues ? Le public, peu au fait de ce nouveau mode de consommation, avait d'abord déserté. Restons en là, sachant qu'on reviendra sur ce sujet intéressant… À plus d'un "titre" !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/