1 min de lecture People

Bernadette Chirac est "fatiguée" et ne devrait "plus se montrer", confie Henry-Jean Servat

VU DANS LA PRESSE - Dans un entretien pour "Non Stop People", Henry-Jean Servat a donné des nouvelles peu rassurantes de la veuve de Jacques Chirac.

Bernadette Chirac ici en juin 2018 (archives)
Bernadette Chirac ici en juin 2018 (archives) Crédit : DIARMID COURREGES / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Ce sont des nouvelles peu rassurantes de Bernadette Chirac qu'a communiquées le journaliste et écrivain Henry-Jean Servat sur le plateau de la chaîne Non Stop People, mercredi 12 mai. "Je ne vais pas mentir et dire que j'ai Madame Chirac au téléphone fréquemment", démarre-t-il avant de poursuivre : "Elle était fatiguée. Je pense qu'elle ne se montrera plus, elle ne fera plus d'interviews".

Henry-Jean Servat poursuit son interview  pour Non Stop People en expliquant combien cette époque est "cruelle et difficile". "J'ai connu un temps où je faisais un reportage sur les Premières dames de France (...) Et ce qui était absolument insensé, c'est que les gens se battaient au couteau pour avoir des interviews de Bernadette Chirac", ajoute-t-il. "Et maintenant, je veux faire un documentaire sur elle, mais il n'y a plus personne au portillon (...). Elle ne peut plus apparaître (...). Quand vous êtes célèbre, tout va bien. Mais après ça passe vite", commente encore l'écrivain.

"Ils (Bernadette et Jacques Chirac, ndlr) avaient des relations qui étaient ce qu'elles étaient, je ne suis pas là pour juger les Chirac. Mais, elle avait une grande admiration, un profond respect pour son mari", ajoute Henry-Jean Servat. "Elle me racontait des trucs formidables. Pendant les repas avec De Gaulle, elle se faisait des notes qu'elle apprenait par cœur (...) comme ça, elle avait de la conversation", se souvient-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Politique Bernadette Chirac
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants