1 min de lecture Général de Gaulle

Tribune de militaires : pour Marion Maréchal, "on n'aurait pas fait ce procès à de Gaulle"

VU DANS LA PRESSE- L'ex-députée est revenue sur la tribune contestée signée par des militaires dans "Valeurs Actuelles".

Marion Maréchal a réaffirmé qu'elle ne sera pas candidate à la présidentielle de 2022.
Marion Maréchal a réaffirmé qu'elle ne sera pas candidate à la présidentielle de 2022. Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Jérémy Billault

Alors que des militaires sont, depuis le 21 avril, au cœur d'une polémique, Marion Maréchal invoque le général de Gaulle. Dans une tribune, publiée par Valeurs Actuelles le 21 avril, des militaires appellent le président Emmanuel Macron à défendre le patriotisme, dénoncent le "délitement" qui frappe selon eux le pays et se disent "disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation".

Invitée ce jeudi sur le plateau de BFMTV, Marion Maréchal déclare constater "que cette tribune fait plus d'émoi dans le débat public et auprès des ministres que les émeutes que nous vivons depuis maintenant des semaines".

"Je ne vois pas du tout un appel à l'insurrection, insiste-t-elle. Je vois des gens qui expriment une crainte, (...) mais je ne vois pas un souhait et encore moins un appel. Je trouve qu'au contraire, on a besoin des militaires dans le débat public, et je m'étonne d'autant plus que c'est un procès qu'on n'aurait pas fait à de Gaulle. Il est colonel à l'époque où il écrit Vers l'armée de métier", essai de stratégie militaire paru, que le rappelle la chaîne info, en 1934.

Et l'ex-députée FN d'enchérir en offrant un bond dans l'Histoire à la ministre des Armées : "Si on raisonnait comme Mme Parly, en 33-40, tous les militaires qui s'étaient exprimés pour alerter sur le réarmement de l'Allemagne auraient fini devant les tribunaux militaires" même si, concède-t-elle, "le péril n'est évidemment pas le même" aujourd'hui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Général de Gaulle Marion Maréchal Tribune
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants