1 min de lecture Cinéma

"Anémone était rebelle et avait un talent fou", se souvient Marie-Anne Chazel

INVITÉE RTL - Les deux actrices avaient notamment partagé l'affiche du mythique "Père Noël est une ordure". "J'ai le souvenir de beaucoup de rires avec elle", a confié avec émotion celle qui interprétait le rôle de Zézette.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Anémone : "Elle était rebelle et avait un talent fou", se souvient Marie-Anne Chazel Crédit Image : NANA PRODUCTIONS/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Léa Stassinet

"Anémone était trop jeune pour partir". Quelques heures après l'annonce du décès de la comédienne, Marie-Anne Chazel, Gérard Jugnot et Richar Berry ont rendu un vibrant hommage à la comédienne, connue et reconnue notamment pour ses rôles de Thérèse dans Le Père Noël est une ordure et de Marcelle dans Le grand chemin(rôle pour lequel elle a d'ailleurs obtenu le César de la meilleur actrice en 1988, ndlr).

"Elle était rebelle, révoltée et avait un talent fou", se souvient Marie-Anne Chazel au micro de RTL. "C'était une actrice remarquable, très inventive. J'ai le souvenir de beaucoup de rires avec elle", confie sa partenaire dans Le Père Noël est une ordure

Même sentiment du côté de Richard Berry, qui avait partagé l'affiche du Petit prince a dit avec Anémone. "Elle avait un pouvoir comique et dramatique. C'était une femme en avance sur son temps, libre, qui disait ce qu'elle voulait lorsqu'elle en avait envie", rappelle l'acteur. 

Sa passion : la lecture

Anémone avait une passion, souligné par ses trois anciens comparses : la lecture. "Elle lisait tout le temps, entre deux prises, avant de monter sur scène...", raconte Gérard Jugnot, qui évoque son "côté baroque, fou, perché". 

À lire aussi
Adèle Haenel. Cinéma
Polanski nommé aux César : la mise en garde d'Adèle Haenel

La comédienne, décédée à 68 ans mardi 30 avril avait également une part plus sombre. "Elle trouvait la réalité très difficile", confie Marie-Anne Chazel, qui revient sur le désamour d'Anémone pour son métier, à la fin de sa vie. "Elle n'a pas trouvé ce qu'elle cherchait. Elle n'avait pas envie de jouer le jeu, ça ne l'intéressait pas ce côté social, apparence, réseaux. Elle avait beaucoup de mal avec toute forme d'autorité", conclut cette figure de la troupe du Splendid. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Décès Marie-Anne Chazel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants