1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi appelle-t-on les soldats du feu des sapeurs-pompiers ?
2 min de lecture

Pourquoi appelle-t-on les soldats du feu des sapeurs-pompiers ?

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi on appelle les soldats du feu des sapeurs-pompiers.

Un pompier dans les feux en Gironde le 17 juillet 2022
Un pompier dans les feux en Gironde le 17 juillet 2022
Crédit : THIBAUD MORITZ / AFP
Florian Gazan - édité par Sylvain Zimmermann

Le terme est officiel depuis 1811 quand Napoléon 1er a failli être feu l’empereur, c’est le cas de le dire, après avoir échappé à un incendie dans son palais de Saint-Cloud. Dans la foulée, il crée la première brigade de sapeurs-pompiers. Il ne savait pas encore que l’eau lui porterait malheur...

"Waterloo", si on traduit de l’anglais, ça veut dire "l’eau loo", deux fois l’eau ! D’ailleurs l’eau a un rapport avec ce nom de pompier. Deux ans plus tôt, en 1611, la lutte contre les incendies connaît une avancée significative avec l’invention de la pompe à bras. Bien plus efficace que le bon vieux seau d’eau. À l’époque, on confie ces machines aux moines. C’est donc eux qui pompaient à cette époque… et n’y voyez aucun sous-entendu. Donc on finit par les appeler "pompiers" !

Pompiers d’accord mais sapeurs ? Alors rien à voir avec le fait qu’ils étaient bien sapés. Comme les sapeurs congolais qui ont parfois d’ailleurs un style un peu pompier. Non sapeurs, c’est pas parce qu’il sapaient… 

Quand les pompiers sapaient...

Vous connaissez l’expression "saper le moral"? Quand on vous sape le moral, ça veut dire qu’on vous dit ou fait des choses qui font vaciller votre moral.

À lire aussi

Eh ben ils faisaient pareil mais avec des maisons ! Au Moyen-Âge, les bâtisses étaient en majorité en bois. Cela flambait très vite et très fort. Et comme en ce temps-là, gentes dames et nobles damoiseaux, il n’y avait point de canalisation avec de l’eau, il fallait se débrouiller autrement pour éteindre l’incendie. Donc on sapait, on détruisait à la hache les fondations des maisons autour de celle en feu.

Le but ? Abattre par la base ces maisons que l’incendie n’avait pas encore atteintes. Une fois écroulées, le feu n’avait plus rien à brûler, il ne pouvait plus se propager et finissait par s’éteindre, étouffé. Avant les pompiers, il y a eu donc les sapeurs et Napoléon les a rassemblés dans la même AOC, appellation d’origine combustible.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un