1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Chine : les jeunes se laissent séduire par la chirurgie pour avoir des "oreilles d’elfe"
2 min de lecture

Chine : les jeunes se laissent séduire par la chirurgie pour avoir des "oreilles d’elfe"

VU DANS LA PRESSE - En Chine, où le business de la chirurgie esthétique est de plus en plus conséquent, les jeunes adultes se laissent séduire par une opération peu banale, dont l'objectif est d'avoir des "oreilles d'elfe", rapporte le "South China Morning Post".

Un bloc opératoire.
Un bloc opératoire.
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Charline Vergne

C'est un phénomène de mode peu banal. Les jeunes Chinois, nés après 2000, sont séduits par une nouvelle forme de chirurgie esthétique : celle-ci consiste à se faire agrandir les oreilles - afin de ressembler à un elfe - et amincir son visage par la même occasion.

Dans ce pays, le marché de la chirurgie esthétique connaît la plus forte croissance au monde, rapporte le South China Morning Post, cité par Courrier international. Et l'engouement pour cette opération est tel, qu'un centre de chirurgie esthétique de Shanghai a été forcé d'établir une liste d'attente qui grossit "tous les jours", précise une employée auprès de nos confrères.

De son côté, un chirurgien installé à Guangzhou assure qu'il pratique six opérations "oreilles d’elfe" par jour. Selon lui, si cette opération séduit autant les jeunes chinois, c'est pour la raison suivante : "Avoir des oreilles plus proéminentes donne un air enfantin". Chez un enfant de 6 ans, par exemple, l’oreille "fait déjà 90 % de sa taille adulte", contrairement à son visage qui va encore grandir, relate le South China Morning Post

Risques d’infection, d’allergie ou de nécrose de la peau

Sur la plateforme Xiaohongshu, qui regorge de commentaires d'internautes au sujet du maquillage, de la mode et des voyages, les avis concernant cette opération de chirurgie esthétique abondent. "C’est magique, je n’ai rien changé à mon visage, et pourtant, tous mes amis m’ont dit que j’avais l’air différent le jour où je l’ai fait", se réjouit un usager de la plateforme, dont les propos ont été repérés par le média chinois.

À lire aussi

Mais une intervention médicale comme celle-ci ne doit pas être prise à la légère. Certains chirurgiens ne voient pas d'un très bon œil une telle lubie. En effet, d'éventuels risques d’infection, d’allergie ou de nécrose de la peau existent et ne sont pas à négliger. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/