1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Moon Knight" (Disney+) : que vaut la nouvelle série Marvel avec Oscar Isaac ?
2 min de lecture

"Moon Knight" (Disney+) : que vaut la nouvelle série Marvel avec Oscar Isaac ?

NOUS L'AVONS VUE - Égypte ancienne (et contemporaine), personnalités multiples et écriture fine... Nous avons été emballés par les premiers épisodes de cette saison 1.

Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Ça y est ! La série Moon Knight sur Disney+ vient de dévoiler ses premiers épisodes. Un événement car il s'agit-là d'un tout nouveau héros Marvel. Après Loki, WandaVision, Falcon et le Soldat de l'Hiver ou encore Hawkeye, voici le Chevalier de la Lune. Un super-héros, incarné par Oscar Isaac (que vous avez vu dans Dune ou Star Wars), possédé par une divinité égyptienne qui pourchasse les criminels. 
 
C'est aussi dans cette série que l'on peut retrouver pour la dernière fois l'acteur français Gaspard Ulliel, mort lors d’un accident de ski cet hiver. Le Français de 37 ans y incarne un personnage secondaire mystérieux et beau comme la nuit : Anton Mogart (alias Midnight Man), un cambrioleur de talent qui collectionne des objets de valeur.
 
Nous avons pu découvrir les 4 premiers épisodes de la saison 1 et nous avons plutôt été emballés par ce mélange mythologie égyptienne, d'action internationale et de trouble de la personnalité puisque notre héros n’est pas tout seul dans sa tête... En effet, tout l'intérêt de cette série réside dans les talents d'acteurs d'Oscar Issac qui doit changer de personnalité d'une seconde à l'autre. 

Un acteur pour trois personnages

Trois personnalités viennent se bousculer en lui et provoquer des moments de tension ou d'humour : un dieu un peu looser du panthéon égyptien, un mercenaire très efficace mais avec de sérieux problèmes de couple et un pauvre vendeur de souvenirs dans un musée britannique, passionné par l'archéologie. C'est le combat pour le corps du héros entre ces deux dernières personnalités qui fait tout le sel de Moon Knight

La série est originale, visuellement aboutie, bien pensée et rythmée. On retrouve ici l'étincelle des séries Marvel comme WandaVision ou Loki. des séries qui misaient sur les personnages et sur des genres bien particuliers pour conquérir un public qui - soyons honnêtes - peuvent frôler l'indigestion de super-héros. Les personnages secondaires sont suffisamment peu nombreux et bien exploités pour être de vrais atouts : Ethan Hawke est très convaincant en Arthur Harrow, un gourou illuminé et Layla El-Faouly, incarnée par May Calamawy, brille, elle aussi. Le réalisateur égyptien Mohamed Diab injecte aussi une bonne dose d'Égypte contemporaine par ses références (musicales notamment). Une fraîcheur bienvenue dans le paysage audiovisuel. Espérons que cela dure...

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.