4 min de lecture Cinéma

"Moi, moche et méchant 3" et "Les Hommes du feu" au cinéma cette semaine

À l'affiche ce mercredi 5 juillet, on retrouve Gru et ses Minions ainsi que le dernier film de Pierre Jolivet.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Moi, moche et méchant 3" et "Les hommes du feu" au cinéma cette semaine Crédit Média : Stephane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq Journaliste RTL

Grâce à la fête du cinéma mercredi dernier et au mauvais temps de ce week-end sur la moitié nord, les salles ont retrouvé leur public : près de 900.000 entrées pour Transformers 5, Baywatch : Alerte à Malibu résiste bien en deuxième semaine et passe largement le cap du million, tout comme Tom Cruise et La Momie en trois semaines, quand Wonder Woman atteint 1,8 million de spectateurs en un mois.

Pour les nouveautés, il faut noter le très joli score du formidable documentaire Visages villages d'Agnès Varda et JR : déjà 75.000 entrées. Parti doucement, Ce qui nous lie de Cédric Klapisch progresse cette semaine et atteint les 550.000 entrées.

Pour les nouveautés à l'écran de ce 5 juillet, il faut noter la grande sortie du jour, Moi, moche et méchant 3. Ce film d'animation prolonge avec intelligence, vivacité et originalité des aventures entamées en 2010. On retrouve dans ce troisième volet la famille recomposée de Gru, ex-vilain devenu gentil, père adoptif de trois fillettes, marié à Lucy une espionne. Virés tous les deux des services secrets, ils vont faire la connaissance de Dru, frère jumeau de Gru et affronter un vrai méchant, Balthazar Barth, gravement scotché dans les années 1980.

>

Moi, moche et méchant 3 est un film de Pierre Coffin et Kyle Blada avec les voix de Gad Elmaleh et Arié Elmaleh, Audrey Lamy et David Marsais, sans oublier les Minions qui ponctuent de leur crétinerie géniale ce troisième volet : ils auront d'ailleurs droit à la suite de leur propre film sorti en 2015.

"Les Hommes du feu" de Pierre Jolivet

À lire aussi
Alain-Fabien Delon dans "On n'est pas couché", samedi 9 février 2019 (illustration) People
Alain Delon : "Ce sera une longue convalescence", confie son fils Alain-Fabien

Du côté des sorties françaises on découvre Les Hommes du feu le nouveau film de Pierre Jolivet, un très beau et très juste portrait du quotidien des sapeurs-pompiers. L'histoire se déroule dans une caserne du sud-est où arrive une jeune femme, nouvelle recrue découvrant un monde d'hommes mais aussi des conditions de travail rudes, entre le combat contre les incendies mais aussi les interventions dans des quartiers difficiles, les intrigues de vestiaire, une vie personnelle difficilement compatible avec une disponibilité quasi permanente mais aussi des contingences sociales qui font que certaines casernes sont menacées de fermeture ou de regroupement. 

Un thème qui rejoint le cinéma de Pierre Jolivet, observateur de son époque déjà dans des films comme Ma petite entreprise, Fred ou Jamais de la vie. "Avec le resserrement des budgets des collectivités locales, les arbitrages financiers se font aussi sur les pompiers, explique le réalisateur et comédien. Ce sont des questions qui se posent en permanence. Dans mon cinéma, c'est vrai que ça collait bien, parce qu'ils sont dans la réalité, je n'ai pas voulu faire un film qui psychologise. Dans la vie de tous les jours, ce sont des êtres imparfaits qui ont des failles et c'est ça que je voulais montrer."

>
LES HOMMES DU FEU Bande Annonce (2017)

L'autre intérêt de ces Hommes du feu, c'est la fascination que nous éprouvons tous pour le feu : l'immense majorité admire sa beauté, une infime minorité en fait une arme de destruction, ravageant terres, forêts et maisons, blessant ou tuant les êtres humains. 

J'ai eu de la chance qu'il y ait eu un feu. J'ai vu cette exaltation, cette montée d'adrénaline.

Pierre Jolivet
Partager la citation

Face à ce péril, les pompiers professionnels et volontaires, filmés par un Pierre Jolivet lui aussi spectateur des flammes : "Dans la caserne où j'ai écrit le film, je suis resté une semaine, j'ai eu de la chance qu'il y ait eu un feu. J'ai vu cette exaltation, cette montée d'adrénaline. Le feu, c'est le vrai combat. En parlant avec eux, ils m'ont montré des vidéos qu'ils ont fait, dans les flammes. Et je me suis dit : 'c'est ça que je veux, je ne veux pas le gros truc en numérique à l'américaine'. Là ça a été compliqué. C'est de la vraie flamme, c'est du vrai feu." Dans ce film, on retrouve Roschdy Zem, Émile Dequenne, Michaël Abiteboul et un casting formidable, du premier au tout petit rôle.

"Embrasse-moi" de Océane Rosemarie

Il faut également signaler la sortie de Embrasse-moi par Océanerosemarie qui adapte son spectacle La Lesbienne invisible qui avait triomphé partout en France en 2009 et 2010. Malheureusement, quelques poncifs, des clichés et une mise en scène plan plan rendent commune l'histoire de cette jeune femme tentant de conquérir celle qu'elle croit être enfin la femme de sa vie. Joli casting pourtant : Océanerosemarie elle-même mais aussi Alice Pol ou Grégory Montel.

>
EMBRASSE-MOI ! - Bande annonce

"Le Dernier vice-roi des indes" et "Le Caire confidentiel"

Deux films donnent également deux cours d'histoire pour les spectateurs. Le premier est Le Dernier vice-roi des Indes : 1h35 pour suivre les premiers pas de la nation indienne auprès de Lord Mountbatten, chargé en 1947 par la couronne britannique de préparer le départ du pays colonisateur après 300 ans de présence anglaise. 

Une transition compliquée par les rivalités religieuses entre hindous et musulmans, habitée par la figure de Gandhi et qui conduira aussi à la création du Pakistan et à la mort d'un million de personnes. C'est passionnant, joliment filmé et joué notamment par Gillian Anderson, (le lieutenant Scully dans la série X-Files). Seul regret : la naissance de la République Indienne aurait mérité une fresque et là, malgré toutes les qualités du Dernier vice-roi des Indes, ça va parfois un peu vite à force de raccourcis. 

>
LE DERNIER VICE-ROI DES INDES Bande Annonce VF (2017)

Et puis un formidable polar égyptien Le Caire confidentiel qui raconte comment, à la veille de la révolution de 2011, un flic va être amené à enquêter sur le meurtre d'une jeune chanteuse dont l'assassin pourrait être un proche du président Moubarak. Une course contre la montre, l'appareil d'État et l'histoire en marche commencent alors. C'est haletant et remarquablement mis en scène par Tarik Saleh.

>
Le Caire Confidentiel Nouvelle Bande annonce VO
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Gad Elmaleh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789220746
"Moi, moche et méchant 3" et "Les Hommes du feu" au cinéma cette semaine
"Moi, moche et méchant 3" et "Les Hommes du feu" au cinéma cette semaine
À l'affiche ce mercredi 5 juillet, on retrouve Gru et ses Minions ainsi que le dernier film de Pierre Jolivet.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/moi-moche-et-mechant-3-et-les-hommes-du-feu-au-cinema-cette-semaine-7789220746
2017-07-05 10:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/X_clRJCDjd83ps8_SnziKQ/330v220-2/online/image/2017/0315/7787678272_moi-moche-et-mechant-3-presente-dru-le-frere-jumeau-de-gru.JPG