1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Les Tuches 4", "West Side Story", "Une femme du monde"... Les films à voir (ou éviter)
3 min de lecture

"Les Tuches 4", "West Side Story", "Une femme du monde"... Les films à voir (ou éviter)

Comédie musicale légendaire, films d'animation et une belle ration de frites vous attendent au cinéma ce mercredi 8 décembre.

Les films à l'affiche ce 8 décembre 2021
Les films à l'affiche ce 8 décembre 2021
Crédit : Montage RTL.fr
Parmi les 17 nouveaux films en salles ce mercredi, les deux méga sorties "Les Tuche 4" et "West Side Story"
20:05
Parmi les 17 nouveaux films en salles ce mercredi, les deux méga sorties "Les Tuche 4" et "West Side Story"
20:05
Stéphane Boudsocq - édité par Aymeric Parthonnaud

17 nouveaux films se lancent à l'assaut du box-office cette semaine. Avant de les passer en revue, voyons d'abord le résultat de ceux de la semaine dernière. Le dernier Disney-Pixar Encanto reste aux commandes avec déjà près d'un million d'entrées en 15 jours. Notez les beaux démarrages de SOS Fantômes l'héritage avec quasiment 300.000 entrées et Madres paralelas de Pedro Almodovar autour des 220.000. C'est plus compliqué pour Les choses humaines, le pourtant remarquable film d'Yvan Attal sous la barre des 90.000, sans doute victime de son thème grave en ces temps où le public semble, et comment l'en blâmer, vouloir se marrer.

Place aux nouveautés, et nous ne pouvons pas passer à côté de la famille Tuche. Quatrième épisode de la saga. Nous sommes au moment de Noël. Jeff cède à Cathy et invite la sœur jumelle de sa femme, Maguy mais aussi Jean-Yves, son beau-frère qu'il déteste, à cause d'une sordide affaire de Renault Nevada des années plus tôt. Les 2 hommes vont s'opposer sur le terrain des affaires : Jeff rachète une usine de jouets artisanaux alors que Jean-Yves est le patron de Magazone, une énorme plateforme d'achat et de livraison... Jean-Paul Rouve, Michel Blanc, Isabelle Nanty, Claire Nadeau et tous les autres à l'affiche des Tuche 4. Sortie sur près de 800 copies ce mercredi 8 décembre.

Dans un tout autre genre, deux histoires de femmes à découvrir également au cinéma. D'abord Une femme du monde dans laquelle Laure Calamy (César 2021 de la meilleure actrice pour Antoinette dans les Cévennes et personnage clef de la série Dix pour cent), interprète Marie, une prostituée maman d'un ado. Quand il lui faut trouver 9.000 euros pour payer l'école de cuisine de son fils, Marie doit se résoudre à aller travailler dans une usine du sexe en Allemagne, loin de sa clientèle habituelle. Très beau rôle pour Laure Calamy, qui lui offre sa fougue et sa générosité. Film sur l'hypocrisie de notre société vis-à-vis de la prostitution. Film qui comprend évidemment quelques scènes assez rudes à tourner pour la comédienne...

Vous pouvez aussi voir en complément un passionnant documentaire Au coeur du bois réalisé par Claus Dexel qui a passé plusieurs mois dans le bois de Boulogne auprès de celles et ceux qui vendent leurs charmes. On y croise de vrais personnages et c'est en plus remarquablement mis en scène.

À lire aussi

L'autre femme de cette semaine cinéma c'est Françoise Fabian. Elle est Rose dans le film du même nom signé Aurélie Saada. Rose, c'est une femme d'un certain âge, soudainement veuve et qui va décider de s'affranchir des codes qui, jusqu'ici, ont rythmé sa vie : ceux de sa religion juive, ceux de la dévotion à ses enfants, ceux de la morale en tombant amoureuse d'un homme plus jeune qu'elle. C'est charmant, émouvant, drôle, cruel et l'essentiel repose sur les épaules d'une Françoise Fabian impressionnante de bout en bout. Et pour cause, cette histoire-là lui rappelle un peu la sienne. Françoise Fabian mais aussi Aure Atika, Gregory Montel ou Pascal Elbé sont à l'affiche de Rose en salles cette semaine.

Ajoutons à tout cela deux films d'animation. Pour les tous petits, Les Elfkins, opération pâtisserie dans lequel des petits lutins vont aller aider un pâtissier au bord de la faillite... Et pour les plus grands Où est Anne Frank ! où l'amie imaginaire de la jeune martyre juive d'Amsterdam (à qui son journal intime était dédié) prend vie de nos jours et revisite la maison d'Anne devenue musée, en confrontant son souvenir aux enjeux actuels comme le drame des migrants. C'est ambitieux, c'est signé Ari Folman mais ce n'est pas totalement réussi...

On termine en musique avec West Side Story version Spielberg. Un film merveilleux, adapté de la comédie musicale créée sur scène en 1957. Nous vous en disions beaucoup de bien plus tôt cette semaine

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/