1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Red Notice" (Netflix) n'est pas un film, c'est un algorithme
2 min de lecture

"Red Notice" (Netflix) n'est pas un film, c'est un algorithme

NOUS L'AVONS VU - Le film mélange astucieusement tous les ingrédients des plus populaires franchises du septième art. Efficace ?

"Red Notice" sur Netflix
"Red Notice" sur Netflix
Crédit : Netflix
"Red Notice" (Netflix) n'est pas un film, c'est un algorithme
02:45
"Red Notice" (Netflix) n'est pas un film, c'est un algorithme
02:42
Alexis Michalik adapte la comédie musicale "Les Producteurs" inspirée du film de Mel Brooks
19:03
Alexis Michalik adapte la comédie musicale "Les Producteurs" inspirée du film de Mel Brooks
19:02
Florian Gazan - édité par Aymeric Parthonnaud

Depuis le premier week-end de décembre 2021, c’est tout simplement le film le plus vu de toute l’histoire de Netflix. Red Notice, c’est 392 millions d’heures de vue sur Netflix, c’est leur façon de calculer. Si vous divisez par les 2 heures que dure le film, ça fait en gros l’équivalent de 196 millions d’entrées au cinéma ! En fait, 60% des gens qui ont Netflix dans le monde ont déjà vu Red Notice et il a un taux de satisfaction de 92%... 

Red Notice (ou plutôt La Notice Rouge si vous le cherchez sur Netflix France qui a pris l’habitude de franciser tous ses titres) c’est l’histoire d’un agent spécial qui traque un voleur d’art qui lui-même traque un autre voleur d’art qui convoite la même œuvre que lui. Le premier va devoir s’allier au deuxième pour attraper le troisième mais évidemment tout ne va pas se dérouler comme prévu. Voilà pour le pitch de ce film qui a coûté 200 millions de dollars dont un quart rien que pour le casting. Il faut dire qu'ils ont pris du lourd : Dwayne  The Rock Johnson, l’acteur le plus bankable de la planète ancienne superstar du catch. Gal Gadot, l’actrice israélienne qui est Wonder Woman au cinéma et Ryan Reynolds, l’acteur qui joue Deadpool… On retrouve d’ailleurs le même genre de petites vannes de ces films de super-héros dans Red Notice. 

Pour le reste, en fait, ce n'est pas un film, c’est un algorithme. Ils ont pris tous les ingrédients des superproductions qui ont marché pour faire "the ultimate superproduction" : les lieux de tournage paradisiaques à la James Bond, les scènes d’action à la Indiana Jones, les poursuites à la Fast & Furious, les casses à la Lupin, les retournements de situation à la Mission Impossible, pas trop de sang, ni de sexe pour rester familial.

Au final, cela donne quelque chose qui ressemble au popcorn dont on se gave en le regardant : ça n'a pas forcément beaucoup de goût mais ça se laisse manger et on a presque envie d’en reprendre. Ça tombe bien vu le carton de Red Notice, c’est officiel, y aura un 2 et même un 3 ! Quand on aime, on ne compte pas. Surtout les dollars parce que là, va falloir aligner…

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/