1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "West Side Story" : l'adaptation époustouflante, grandiose et bouleversante de Spielberg
3 min de lecture

"West Side Story" : l'adaptation époustouflante, grandiose et bouleversante de Spielberg

NOUS L'AVONS VU - Dans ce film, on retrouve tout le cinéma de Spielberg, son obsession pour les jeunesses cabossées et une maestria totale dans la mise en scène...

Ariana DeBose et David Alvarez dans "West Side Story"
Ariana DeBose et David Alvarez dans "West Side Story"
Crédit : Walt Disney
"West Side Story" : l'adaptation époustouflante, grandiose et bouleversante de Spielberg
07:26
"West Side Story" : l'adaptation époustouflante, grandiose et bouleversante de Spielberg
07:22
Stéphane Boudsocq & Aymeric Parthonnaud

60 ans après, la magie West Side Story va de nouveau s'afficher dans nos cinémas... C'est Steven Spielberg qui est aux manettes de ce projet fou : redonner vie à l'une des histoires les plus emblématiques de l'histoire du septième art...

West Side Story façon Spielberg n'est pas un remake du chef-d'œuvre de Jerome Robbins et Robert Wise mais une nouvelle adaptation de la comédie musicale créée en 1957 à Broadway par le trio Arthur Laurents, Stephen Sondheim et Leonard Bernstein... Comédie musicale elle-même tirée du Roméo et Juliette de Shakespeare... 

Quelques mots sur l'intrigue : dans les quartiers pauvres de New York, quartiers sur le point d'être détruits pour laisser place à des bâtiments flambants neufs, les Jets et les Sharks s'affrontent à coup de poings, de chaînes, de batte de base-ball ou de couteau pour défendre leurs territoires... Les Polonais contre les Porto-ricains. Sauf que Maria va tomber amoureuse d'Anton (surnommé Tony).Une passion tragique entre communautés irréconciliables qui se terminera dans les larmes et le sang.

West Side Story c'est la musique de l'enfance de Spielberg. Ses parents avaient acheté le disque avant que le film ne sorte et le réalisateur a toujours rêvé d'adapter la pièce d'origine. Le résultat est époustouflant, grandiose, bouleversant... On y retrouve tout le cinéma de Spielberg, son obsession pour les jeunesses cabossées, le thème de l'abandon, celui de la liberté... Une maestria totale dans la mise en scène de numéros musicaux qui semblaient n'attendre que lui, dignes de certaines scènes de ses grands films...

À écouter aussi

"Je vois quelques similitudes avec la scène du débarquement en pleine tempête dans Il faut sauver le soldat Ryan et celle de la danse dans le gymnase. Il y a en revanche une différence majeure, note Steven Spielberg. Dans les scènes d'action, je ne suis pas contraint par le tempo et la mathématique de la musique. Mais dans une scène musicale il faut absolument que ça commence et ça termine là où c'est écrit." 

Les défis de cette adaptation

Le tout est porté par un casting d'actrices et d'acteurs qui, à la différence du film de 61, ont vraiment l'âge de leurs personnages et chantent vraiment les chansons : ils sont peu ou pas connus et vont vous marquer longtemps... Clin d'œil émouvant : Rita Moreno, qui jouait dans le premier film, tient ici un rôle important : elle danse et chante comme les autres. Spielberg lui-même d'ailleurs n'a pas pu résister. "J'ai bondi de ma chaise pour chanter et danser avec les acteurs alors que j'ai pourtant trois pieds gauches mais seulement pendant les mois d'intenses répétitions. Rita faisait la même chose mais quand je tournais le film je devais me concentrer au maximum", explique le réalisateur. 

West Side Story se déroule dans le New York de la fin des années 50. Comment Spielberg a-t-il fait pour reconstituer tout cela ? En privilégiant au maximum les décors réels, ce qui subsiste encore de cette époque...  RTL a eu la chance d'aller sur place, à Brooklyn, Harlem et dans le New Jersey. Robert Striem a été engagé par la production pour trouver des lieux datant des fifties... Mission difficile en 2021.

Le résultat est saisissant de vérité, tout sonne vrai à l'écran. Sentiment renforcé par la modernité du propos : place des étrangers dans nos sociétés, droits de la femme ou masculinité : les problématiques de 1957 sont similaires aux nôtres...

Ce qui est troublant, c'est que ce West Side Story sort au moment où l'un des créateurs de la comédie musicale vient de disparaître... Stephen Sondheim s'est effectivement éteint le 26 novembre dernier à l'âge de 91 ans... Un géant dans son domaine et, comme les héritiers de Bernstein d'ailleurs, il s'était beaucoup investi dans le projet de Steven Spielberg... "Il est le premier personnage que j'ai vu lorsque nous avons eu les droits pour West Side Story. Je le connaissais déjà car nous avions produit Sweeney Todd avec Johnny Depp et nous avons été décorés ensemble à la Maison Blanche. Stephen a été très présent notamment lorsque nous avons enregistré les chansons avec les acteurs, il était assis juste à côté de mois dans le studio", raconte Steven Spielberg.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/