1 min de lecture Cinéma

Le comédien Maurice Bénichou est décédé à l'âge de 76 ans

Le comédien Maurice Bénichou, second rôle discret mais prolifique au théâtre et au cinéma, est décédé samedi à l'âge de 76 ans. Il notamment joué dans "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain".

Maurice Bénichou, le 19 juin 2013
Maurice Bénichou, le 19 juin 2013 Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Pour le grand public, il était le propriétaire de la boite aux souvenirs dans Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain. Le comédien Maurice Bénichou, second rôle discret mais prolifique au théâtre et au cinéma, est décédé samedi à l'âge de 76 ans. 

Dès 1968, Maurice Bénichou a été mis en scène par Patrice Chéreau dans Le Prix de la révolte au marché noir, avant de devenir l'un des comédiens récurrents des créations de Peter Brook, notamment à l'affiche en 1974 de Timon d'Athènes de William Shakespeare, au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris.

Époux de la comédienne Geneviève Mnich, Maurice Bénichou a été à l'affiche d'une quarantaine de pièces et d'une cinquantaine de films sous la direction des plus grands réalisateurs dont Henri Verneuil, Raoul Ruiz et Yves Robert avec notamment Un éléphant ça trompe énormément en 1976.

"Il était idéal pour la scène de la boite aux souvenirs"

Après Drôle de Félix d'Olivier Ducastel et Jacques Martineau en 2000, Jean-Pierre Jeunet a offert à Maurice Bénichou un court rôle qui l'a popularisé dans Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain.

À lire aussi
Paul Dano se glissera dans le costume vert de L'Homme-mystère Dc Comics
"The Batman" : qui est l'Homme-mystère, qui sera incarné par Paul Dano ?

"Pour Amélie Poulain, il était idéal pour la scène de la boite aux souvenirs. L'instant exigeait un grand jeu d'émotion. Il était très tendu avant la scène et euphorique juste après. C'est touchant de voir de supers acteurs comme lui confrontés à chaque fois au trac", a confié à l'AFP Jean-Pierre Jeunet.

En 2005, Michael Haneke l'a dirigé dans Caché, long métrage récompensé par le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes. Ces dernières années, Maurice Bénichou a campé l'avocat Jacques Vergès dans Omar m'a tuer de Roschdy Zem. Plusieurs fois nommé aux César sans être récompensé, Maurice Bénichou a été distingué toutefois en 1988 par le prix du Syndicat de la critique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants