3 min de lecture Séries

"La Casa de Papel" : le résumé indispensable pour comprendre la partie 3

ÉCLAIRAGE - La partie 3 arrive sur Netflix le 19 juillet. Braquage, engagement, cocotiers et "love stories", on reprend les points importants des saisons précédentes.

Le gang de braqueurs de la "Casa de Papel"
Le gang de braqueurs de la "Casa de Papel" Crédit : Netflix
Paola
Paola Guzzo

La série espagnole imaginée par Álex Pina a créé un engouement jamais vu auparavant. Selon une étude de NPA conseils, elle a été visionnée plus de 17 millions de fois en France et Netflix l'a même qualifiée de "série non francophone la plus vue sur la plateforme", en avril 2018. Si vous n'avez jamais vu la série, il est encore temps de quitter l'article parce qu'il sera rempli de spoilers.

Dans la série La Casa de Papel, le but de l'équipe que l'on suit est de voler la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre à Madrid mais sans voler l'argent du contribuable, et surtout : sans tuer. Pour préparer la mission, le Professeur (Álvaro Morte), cerveau de l'opération, a réuni des personnages de différents horizons dans la campagne espagnole. 

Au terme de cette virée bucolique entre gangsters plus ou moins énervés, ils prennent d'assaut le bâtiment et s'enferment à l'intérieur avec les visiteurs et le personnel, qui deviennent des otages mais surtout de la main d'oeuvre.

>
La Casa de Papel : Part 3 | Official Trailer | Netflix

Dans la série, peu connaissent les vrais noms des autres. Ils ont tous un nom de ville. Tokyo (Úrsula Corberó), Berlin (Pedro Alonso), Rio (Miguel Herrán), Nairobi (Alba Flores), Helsinki (Darko Peric), Denver (Jaime Lorente), feu Moscou (Paco Tous) et Oslo (Roberto García)... 

À lire aussi
Ross et le singe capucin qu'il a appelé "Marcel" dans la saison 1 de "Friends" Séries
"Friends" : le petit singe de Ross, Marcel, va de nouveau jouer dans une série

Mais il y a quelques exceptions, dont on connaît les noms : Raquel Murillo (Itziar Ituño), l'inspectrice qui gère les négociations côté police et certains otages, dont Arturo Román (Enrique Arce) dit "Arturito", le directeur teigneux, Mónica Gaztambide (Esther Acebo), sa secrétaire et Alison Parker (Maria Pedraza), la fille de l'ambassadeur britannique en Espagne. 

Imprimer le plus de billets et exploiter les otages

Depuis leur arrivée dans la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre, la joyeuse équipe d'écorchés vifs ont un seul but : rester le plus longtemps à l'intérieur, pour imprimer le plus de billets possible. Le plan est minutieusement préparé par le Professeur. Tout le monde est habillé d'une combinaison rouge, gangsters comme otages pour semer le doute au cas où des images sortent, et ils portent un masque représentant le peintre Salvador Dali. Et tout le monde travaille.

C'est Tokyo qui nous raconte l'histoire. Si tout commence bien, la situation dégénère très vite. On apprend que le charismatique Berlin, véritable psychopathe est aussi dingue, notamment parce qu'il est atteint d'une maladie dégénérative. Le chef des opérations finit par avoir une relation des plus toxiques avec une otage (qui se force à coucher avec lui pour sauver sa peau donc niveau respect du consentement c'est zéro), ordonner l'exécution de Monica (elle est épargnée par Denver) et virer Tokyo, qui est libérée des mains de la police grâce à l'intervention du Professeur et de son équipe. 

Deux de perdus, deux de retrouvées

Dans le feu de l'action, deux personnages de l'équipe nous quittent. Le premier, Moscou, est un vieux barbu sympathique, et accessoirement le père de Denver. Il décède après s'être pris une balle alors qu'il ouvre les portes du bâtiment national pour le retour de Tokyo dans une incroyable scène. La plus badass de la série déboule par la grande porte avec son casque et sa moto, bien décidée à terminer ce qu'ils ont commencé. Oslo, lui, est achevé par son frère, Helsinki, dans un état végétatif à cause de ce casse-pied d'Arturito. 

Les plus grosses surprises de la série sont les personnages féminins, géniales et puissantes, mais aussi les histoires d'amour, à l'exception de celle de Tokyo et Rio, enfantines et empruntes de jalousie. Mónica Gaztambide, l'ex secrétaire d'Arturito, le directeur de la Fabrique nationale de la monnaie, qui était accessoirement sa maîtresse et qui est enceinte de lui, change radicalement. Elle passe peu à peu du statut d'otage à preneuse d'otage, en empêchant le personnage le plus énervant de la série (Arturo) de tuer Denver et en finissant carrément par tirer sur la police. 

Victime de ce qu'on appelle "Le syndrome de Stockholm, Monica tombe amoureuse de Denver (lui aussi) et décide de tout quitter pour partir avec lui. Raquel, l'inspectrice talentueuse et suspicieuse, file le "parfait" amour avec Le Professeur, dont elle finit par découvrir la véritable identité. Hésitante pendant un temps, elle finit par lui pardonner, le comprendre et le rejoindre dans sa cause, sous le soleil où il s'est enfuit après le braquage. 

Parce que oui, tout est bien qui finit (presque) bien. La saison 2 se termine par la joyeuse équipe qui s'enfuit par un tunnel avec leur magot, deux membres en moins (Moscou et Oslo) et un membre en plus (Monica). Ils s'enfuient tous incognitos et certains s'envolent pour les cocotiers. Berlin reste derrière et se fait cribler de balles par la police, ce qui semble signifier sa fin à lui aussi. 

Où sont-ils partis ? Que vont-ils faire de l'argent ? Va-t-on revoir les anciens otages ? Par qui Rio se fait-il enlever ? Quel sera le nouveau plan du Professeur ? 

Réponses le 19 juillet 2019 sur Netflix. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Télévision Netflix
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798053131
"La Casa de Papel" : le résumé indispensable pour comprendre la partie 3
"La Casa de Papel" : le résumé indispensable pour comprendre la partie 3
ÉCLAIRAGE - La partie 3 arrive sur Netflix le 19 juillet. Braquage, engagement, cocotiers et "love stories", on reprend les points importants des saisons précédentes.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/la-casa-de-papel-le-resume-indispensable-pour-comprendre-la-partie-3-7798053131
2019-07-17 20:11:52
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4AAI_fZ3vJXDJJRjgHJubA/330v220-2/online/image/2018/0330/7792840044_le-gang-de-braqueurs-de-la-casa-de-papel.jpg