2 min de lecture Vidéo

"Hippocrate" : Thomas Lilti veut montrer la réalité de l'hôpital dans sa nouvelle série

INVITÉ RTL - Après "Hippocrate", le film de Thomas Lilti au succès critique et public, le réalisateur revient avec sa version longue : la série, de 8 épisode, dont la diffusion commencera lundi 26 novembre.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Thomas Lilti veut montrer la réalité de l'hôpital dans sa nouvelle série "Hippocrate" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier et Leia Hoarau

Thomas Lilti, médecin et réalisateur, signe la série la plus attendue de l'année : "Hippocrate". Diffusée à partir de lundi 26 novembre, sur Canal Plus, elle reprend son film du même nom, sorti en 2014 avec Vincent Lacoste à l'affiche. 

La volonté de décliner le scénario en version longue pour continuer à raconter des histoires et faire passer des messages : "Il y a surtout l'envie d'avoir du temps pour développer des histoires, de pouvoir s'accrocher à des personnages (...) et raconter la chose qui m'intéresse le plus : l'hôpital, tel qu'il est, comme reflet de la société dans laquelle on vit"

La série, qui sera composée de 8 épisodes, veut être fidèle à "la réalité de l'hôpital aujourd'hui en France", c'est la première série française dont le scénario se passe en milieu hospitalier public. Une volonté de se détacher des Américains, pionniers du genre avec "Urgences", "Grey's Anatomy" ou encore "Good Doctor".

À lire aussi
"Spider-Man : Far From Home" sortira le 3 juillet 2019 Spider-Man
VIDÉO - "Spider-Man : Far From Home" : les 8 détails (cachés) à retenir du trailer

"Réconcilier les malades et les soignants"

"Aujourd'hui, on a toujours cette idée de l'hôpital déshumanisé. Et moi je lutte contre cette idée-là, je pense qu'au contraire, c'est un grand lieu d'humanité, certes très violent et inhumain, mais ce n'est pas déshumanisé". En dehors du divertissement, Thomas Lilti a souhaité montrer "le dévouement et l'engagement" du personnel médical.

Intrigues multiples, casting féminisé, manque de moyens et enchaînement de galère... La série se veut aussi engagée politiquement. "J'ai envie de montrer que l'institution va mal, que l'hôpital marche à l'envers, qu'il y a plein de choses qui ne fonctionnent pas". Thomas Lilti déplore la non-prise en compte de ce contexte professionnel difficile par les patients et fait part de sa volonté de "réconcilier les malades et les soignants".

Un tournage "éprouvant"

"Ça a été un extrêmement heureux et une aventure incroyable, mais c'était éprouvant". Le réalisateur évoque la difficulté du tournage de cette oeuvre, qui a duré plus de six mois dans la partie désaffectée d'un hôpital, dont les messages sont forts mais pas toujours positifs.

"À un moment donné, on n'en peut plus physiquement, psychologiquement, de parler de maladies, de la mort, de la souffrance... Même si ce ne sont que des comédiens, même si nous faisions semblant, ça impacte".

La saison 2 est déjà en cours d'écriture.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Thomas Lilti Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795685235
"Hippocrate" : Thomas Lilti veut montrer la réalité de l'hôpital dans sa nouvelle série
"Hippocrate" : Thomas Lilti veut montrer la réalité de l'hôpital dans sa nouvelle série
INVITÉ RTL - Après "Hippocrate", le film de Thomas Lilti au succès critique et public, le réalisateur revient avec sa version longue : la série, de 8 épisode, dont la diffusion commencera lundi 26 novembre.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/hippocrate-thomas-lilti-veut-montrer-la-realite-de-l-hopital-dans-sa-nouvelle-serie-7795685235
2018-11-23 20:34:45
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xHGJkmwsxfzY1GaGe7PL7g/330v220-2/online/image/2018/1123/7795684855_thomas-lilti-le-14-mars-2016.jpg