1 min de lecture Séries

"Les Rivières pourpres" revient en série avec Olivier Marchal sur France 2

Le comédien-réalisateur sera à l'affiche d'une série inspirée des thrillers de Jean-Christophe Grangé pour France 2.

Olivier Marchal
Olivier Marchal Crédit : VALERY HACHE / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

France 2 pourrait frapper fort dans quelques mois en terme de séries. En effet, la chaîne du service public s'apprête à démarrer le tournage de l'adaptation des Rivières pourpres à la télévision. Les thrillers écrits par Jean-Christophe Grangé, déjà adaptés au cinéma, devraient se retrouver sur le petit écran dans un format de 8 épisodes de 52 minutes, selon une information de TV Mag

L'adaptation a été confiée à EuropaCrop Télévision qui appartient au groupe de Luc Besson, et le rôle principale sera tenu par Olivier Marchal. Au cinéma, c'est Mathieu Kassovitz qui avait assuré la réalisation et Jean Reno incarnait le commissaire Pierre Niemans. À ses côtés, on retrouvait dans le premier volet Vincent Cassel puis Benoît Magimel pour des succès au box-office (3,3 millions puis 2,1 millions de spectateurs)

À la télévision, Olivier Marchal, qui a réalisé 36 Quai des Orfèvres et Les Lyonnais, pourrait être épaulé cette fois-ci par une femme pour un duo "paritaire". Les casting n'est pas encore dévoilé, et le  tournage devrait commencer début août dans la région de Bruxelles.

La diffusion à la télévision devrait intervenir en 2018 sur France 2, qui signe un joli projet dans un domaine où la concurrence est rude entre les chaînes. Dernièrement, TF1 annonçait de son côté vouloir produire deux mini-séries dans le style Downton Abbey

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Télévision Olivier Marchal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants