3 min de lecture Télévision

"Chicago Med" : les 3 atouts de la nouvelle série médicale de TF1

La série médicale arrive le 3 janvier sur TF1. Trois choses à savoir sur ce nouveau show à la sauce "Urgences".

La série "Chicago Med" est diffusée sur TF1 depuis le 3 janvier
La série "Chicago Med" est diffusée sur TF1 depuis le 3 janvier Crédit : Elizabeth Sisson / NBC
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Huit ans après la fin d'Urgences, une nouvelle série médicale américaine arrive sur le petit écran français. TF1 diffuse mardi 3 janvier les premiers épisodes de Chicago Med, série à succès aux Etats-Unis. S'il semble difficile de s'intéresser au monde de l'hôpital après des séries phénomènes comme Urgences ou Grey's Anatomy, Chicago Med entend bien se faire une place dans le paysage des drames hospitaliers.

Comme son nom l'indique, Chicago Med place son intrigue dans la ville de Chicago, dans le Michigan, aux États-Unis. Les protagonistes travaillent dans le plus gros centre hospitalier de la ville et font face à des problèmes professionnels aussi bien que personnels. La série réunit des comédiens connus du petit écran américain comme Torrey DeVitto, qui jouait Melissa Hastings dans Pretty Little Liars ou encore Colin Donnel, acteur de Arrow et The Affair.

1. Une intrigue travaillée

Le premier épisode de la série donne le ton. Intitulé Le premier jour, il ne laisse pas de répit aux médecins du centre médical Gaffney puisque, le jour de l'inauguration du service des urgences, ils doivent s'occuper de nombreux blessés à la suite d'un déraillement d'un train dans la ville. Le docteur Connor Rhodes, chirurgien en traumatologie, était dans le métro avec les blessés, qu'il conduit lui-même à l'hôpital. Arrivé sur place, il doit faire la connaissance de ses collègues dans l'urgence de la situation.

Si la série démarre brutalement, elle met en lumière de nombreux problèmes médicaux et sociaux, comme lors du deuxième épisode dans lequel les médecins s'occupent d'une jeune fille de 14 ans qui a accouchée seule dans la rue et y a laissé son bébé. Troubles psychologiques, opérations délicates et maladies infantiles, la série évoque de nombreux cas et cherche à enrichir ses épisodes de nouvelles connaissances médicales.

2. Une série dérivée d'une autre

À lire aussi
Delphine Serina dans "Un si grand soleil" (illustration) Télévision
"Un si grand soleil" rend hommage à Delphine Serina

Chicago Med est la troisième série créée par Dick Wolf (aussi créateur de New York : Unité spéciale et ses dérivés) dont l'intrigue se situe à Chicago. Elle est liée à deux autres séries du même créateur, Chicago Fire et Chicago Police Department, qui s'intéressent respectivement aux pompiers et aux policiers de la ville de Chicago.

Les trois séries sont liées les unes aux autres par leurs personnages, qui font de nombreuses apparitions dans les différents shows. L'infirmière April Seaxton, un des personnages principaux de Chicago Med, est par exemple une amie d'enfance de Severide, une des protagonistes de Chicago Fire. Ils sont même parfois liés par le sang puisque Will Halstead, le beau médecin de la série, est le frère de Jay Halstead, un des policiers de Chicago Police Department. Mais ces rapprochements s'arrêtent là. Si des personnages peuvent faire leur apparition de temps en temps, il n'est pas nécessaire de regarder les deux autres séries pour comprendre l'intrigue de Chicago Med.

3. Des ressemblances avec "Urgences"

Le style de Chicago Med s'apparente plus à celui d'Urgences que Grey's Anatomy. Alors que la série à succès de Shonda Rhimes se centre sur le personnage de Meredith Grey, Chicago Med s'intéresse à l'ensemble des médecins et autres personnels de l'hôpital. Comme la série phare des années 1990, Chicago Medadopte un ton sérieux pour aborder les problèmes de ses héros, que ce soit dans leur vie professionnelle comme dans leur vie privée. Leur quotidien n'est pas idéalisé : ils font des erreurs, assistent à la mort de leurs patients, sont soumis à des contraintes budgétaires et aux décisions de leur hiérarchie. 

Avec seulement deux saisons diffusées contre 15 pour la série Urgences, difficile de dire si les personnages auront autant d'épaisseur sur le long terme que ceux créés par Michael Crichton. Si des histoires d'amour se tissent entre eux et qu'ils ont tous un passé exploitable, les scénaristes auront-ils assez de matière pour faire durer la série ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision TF1 Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants