1 min de lecture Littérature

"Les Livres ont la parole" : "La grande escapade" de Jean-Philippe Blondel

L'écrivain et professeur d'anglais Jean-Philippe Blondel présente son nouveau roman "La grande escapade" dans "Les livres ont la parole".

livres-245x300 Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les Livres ont la parole" : "La grande escapade" de Jean-Philippe Blondel Crédit Image : Bernard Lehut | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Maria Aït Ouariane

La grande escapade est l'un des bijoux de la rentrée. Le romancier fait revivre la petite communauté d'un groupe scolaire d'une ville de province durant l'année 1975. Le monde change, la société bouge, l'onde de choc déferle jusqu'au sein des familles, des couples et bouscule les certitudes et les rêves de chacun. Jean-Philippe Blondel observe tout cela avec finesse, tendresse et humour. 

L'idée lui est venue en s'arrêtant sur les visages vieillis de son enfance : "J'avais vraiment envie de leur rendre hommage dans un récit tendre et léger et en même temps caustique", confie l'auteur à RTL. 

Le livre nous plonge donc dans les années 1975, une date qui marque à l'encre noire autant les frises d'histoires que les murs de classes sur lesquels elles sont accrochées. En s’immisçant dans les familles, les vies de couples, l'écrivain montre comment des changements profonds de la société viennent changer la vie intime de chacun. Les personnages découvrent ainsi "la liberté, ils découvrent qu'ils ont des droits." 

La grande escapade de Jean-Philippe Blondel est publié aux éditions Buchet-Chastel.

"La Grande escapade" de Blondel
"La Grande escapade" de Blondel Crédit : Edition Buchet-Chastel /Babelio.com
À lire aussi
Elton John durant un festival de jazz à Montreux, le 29 Juin 2019 Michael Jackson
Elton John se livre sur Michael Jackson : "C'était réellement un malade mental"

Le coup de cœur de la libraire :
Cap au Nord pour notre coup de cœur du libraire. Dans sa librairie Les Lisières, à Villeneuve-d'Ascq, près de Lille, Marianne Kmiécik nous présente Le bruit des tuiles de Thomas Giraud. "Le point de départ est un ingénieur français qui a réellement existé et qui a réfléchi en 1850 à créer une société utopique basée sur les échanges, sur la baisse de la consommation, une vie en accord avec la nature, sur une terre achetée par un intermédiaire au Texas. Sauf qu'évidemment, tout ne se passe pas comme prévu" explique-t-elle. "Ce roman a un sujet historique, mais qui en même temps résonne de manière très contemporaine".

lebruitdestuiles
lebruitdestuiles Crédit : Lacontrealee.com
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants