1 min de lecture Littérature

"Les Livres ont la parole" : "Belle Greene" d'Alexandra Lapierre

Partez à la découverte du destin exceptionnel de Belle Greene, impératrice d'une bibliothèque d'exception et prisonnière d'un terrible secret.

livre Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les Livres ont la parole" : "Belle Greene" d'Alexandra Lapierre Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut édité par Aymeric Parthonnaud

Alexandra Lapierre publie Belle Greene chez Flammarion. Une fois de plus, l'autrice a le talent de nous faire découvrir l'exceptionnel destin d'une femme oubliée ou méconnue. C'est le cas de Belle Greene. Nous sommes à New York, dans les années 1900, dans un lieu qui va devenir l'une des plus prestigieuses bibliothèques du monde dont Belle Greene deviendra l'impératrice au prix d'un terrible secret. 

"Au départ c'est quelqu'un qui est parti de rien, raconte Alexandra Lapierre. Elle va devenir le bras droit du plus grand collectionneur de l'époque, le banquier JP Morgan. On est au moment où l'Amérique tente de capter toute la culture européenne. C'est ce moment où les Fragonnard vont partir pour New York. Belle, qui n'a pas fait d'études, va devenir la conservatrice et celle qui va chasser ces livres rares en Europe et partout. Elle va construire un lieu d'érudition incroyable : ils ont tout à la Morgan Library."

"En 1910, cette femme refuse de se marier, continue l'écrivaine. Elle collectionne les amants. Elle boit, elle danse, elle conduit et surtout elle a une carrière. Elle va devenir la femme la mieux payée des États-Unis en 1915". Mais Belle Greene a un secret. On est dans l'Amérique ségrégationniste, l'Amérique où les Noirs n'ont aucun droit. Or, Belle est née afro-américaine, mais ça ne se voit pas. 

Belle va se faire passer pour blanche pour toute sa vie avec ses frères et sœurs, avec sa propre mère mais contre la volonté du père (...) Ils vont faire le pacte de ne jamais avoir d'enfants, de peur qu'ils soient noirs. C'est ce qui m'a beaucoup bouleversé chez cette femme. Elle est l'incarnation de la liberté et, en même temps, elle est complètement enchaînée par les lois et par son secret". 

"Belle Greene" d'Alexandra Lapierre
"Belle Greene" d'Alexandra Lapierre Crédit : Flammarion

Le choix du libraire :

À lire aussi
livres
"Les Livres ont la parole" : "Le crépuscule des fauves" de Marc Levy

À Paris, à la librairie "Un livre et une tasse de thé" nous attend Juliette Debrix. Cette semaine, elle nous conseille le nouveau roman de Céline Curiol, Les lois de l'ascension (Actes Sud).

Céline Curiol, "Les lois de l'ascension "
Céline Curiol, "Les lois de l'ascension " Crédit : Actes Sud
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants