1 min de lecture Littérature

Les infos de 18h - Académie Goncourt : "Il est temps de laisser la place", dit Bernard Pivot

RÉACTION - À 84 ans, le journaliste et écrivain s'est retiré ce mardi 3 décembre de la présidence de l'Académie Goncourt.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Académie Goncourt : "Il est temps de laisser la place" confie Bernard Pivot Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par William Vuillez

Une page se tourne. Bernard Pivot, qui a marqué les belles heures de la télévision française avec la fameuse émission Apostrophes, quitte l'Académie Goncourt, dont il était membre depuis quinze ans et président depuis cinq ans. "Il m'arrive que j'ai 84 ans et qu'il est temps de laisser la place à un marin beaucoup plus jeune", explique Bernard Pivot au micro de RTL.

"Quand j'ai accepté la présidence de l'Académie Goncourt il y a cinq ans, je me suis dit : 'Il y a un boulevard périphérique que tu ne franchiras pas, c'est 2020'", poursuit-il en précisant : "La santé ne m'a pas lâchée dans ces années-là donc j'ai tenu la promesse que je m'étais faite". 

Bernard Pivot a expliqué que ce qui l'ennuyait, "c'était de passer (s)es étés à lire. Il arrive un moment où le plaisir de vivre, quand vous avez très peu d'années à vivre, prend le dessus sur le plaisir de lire".

À écouter également dans ce journal

International - Emmanuel Macron persiste et signe. Peu avant l'ouverture d'un sommet de l'Otan à Londres, le président français a maintenu ses propos concernant cette organisation qu'il juge en "état de mort cérébrale". 

À lire aussi
gounelle solo littérature
"Les Livres ont la parole" : "L'Art vous le rend bien" de Laurent Gounelle

Patrick Balkany - Selon Marianne, le maire de Levallois-Perret aurait annoncé sa candidature aux municipales aux élus de la majorité, par téléphone depuis sa cellule de la prison de la Santé. Une information démentie par Isabelle Balkany.

5 décembre - C'est un "jeudi noir" annoncé ce 5 décembre en France. Une grève qui devrait être très suivie dans plusieurs secteurs provoquera des situations compliquées, notamment pour les usagers des transports en commun. En Île-de-France, la situation sera très difficile, puisque la RATP a annoncé la fermeture de 11 lignes de métro.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Académie Goncourt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants