1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Déconfinement : Bachelot précise l'utilisation du pass sanitaire dans les lieux de culture
2 min de lecture

Déconfinement : Bachelot précise l'utilisation du pass sanitaire dans les lieux de culture

INVITÉE RTL - "Le pass sanitaire sera exigé au-dessus de 1.000 personnes", a confirmé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Roselyne Bachelot était l'invitée de RTL soir mardi 18 mai 2021.
Roselyne Bachelot était l'invitée de RTL soir mardi 18 mai 2021.
Crédit : RTL
L'invité de RTL Soir du 18 mai 2021
21:16
L'invité de RTL Soir du 18 mai 2021
21:15
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto
Animateur

Invitée sur RTL ce mardi 18 mai, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a précisé l'utilisation du pass sanitaire dans les lieux de culture. Celui-ci interviendra dans les évènements réunissant plus de 1.000 personnes. 

"Dans cette période d'ouverture, où les jauges sont à 35% avec un plafond de 800 spectateurs dans les lieux clos et 1.000 spectateurs dans les lieux ouverts, il n'y a pas besoin du pass sanitaire puisque le pass sanitaire sera exigé au-dessus de 1.000 personnes", a rappelé la ministre.

"Ensuite quand nous allons ouvrir à 5.000 personnes, à partir du 9 juin, on aura besoin, quand il y aura plus de 1.000 spectateurs, du pass sanitaire", a-t-elle ajouté. Roselyne Bachelot a également déclaré que s'il ne serait pas éternel, le pass sanitaire risque de rester en place un bon moment : "Nous ne sommes pas sortis de la pandémie, nous bâtissons précisément un modèle résilient (...) qui va être capable de résister aux à-coups".

Pour l'instant ne prenons pas de risques

Roselyne Bachelot - ministre de la Culture

"Pour les festivals assis il n'y a absolument aucun problème, avec la ventilation naturelle on se trouve dans des conditions encore meilleures que dans une salle", a souligné la ministre de la Culture. Concernant les festivals debout "ils pourront reprendre", assure Roselyne Bachelot. "Bien sûr, les préfets donneront les autorisations parce que ces festivals debout ont des configurations très différentes, et le pass sanitaire sera aussi un moyen de mieux permettre ces festivals".

À lire aussi

La ministre a également précisé que les festivaliers devront semble-t-il être masqués lors de ces événements. "Tout ce qui est mesure de protection, c'est une responsabilité à assurer", a-t-elle rappelé. "Ce n'est pas ma mission, c'est celle des experts scientifiques et du ministre de la Santé de lever les interdictions sur des bases scientifiques, mais pour l'instant ne prenons pas de risques", plaide Roselyne Bachelot. 

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/